Vie locale - Un projet sur le thèmede la migration

La première étape du projet était consacrée à la lecture du livre «Mon ami Paco», écrit par Luc Baba et illustré par Marion Dionnet. Il s’agit de l’histoire de Paco, un enfant sans-papier qui disparait soudainement, et du lien d’amitié qu’il noue avec Claire, une élève de sa classe. Ce livre nous a beaucoup touchés car il aborde les thèmes de la migration, de l’amitié et de l’entraide.

Ensuite, lors d’un débat, nous avons donné notre point de vue sur la migration. Nous nous posions beaucoup de questions et le débat était très animé. Nous avions beaucoup de choses à dire et il y avait pas mal de points de vue différents.

Pour préparer notre visite au centre ouvert de la Croix-Rouge de Beho, nous avons essayé de comprendre les raisons qui poussent les personnes à migrer.

Nous sommes ensuite allés visiter le centre ouvert de la Croix-Rouge de Beho. Nous étions un peu inquiets mais la visite s’est très bien déroulée. Nous avons été accueillis chaleureusement et très professionnellement. Le centre accueille une quarantaine de MENA, des Mineurs Etrangers Non-Accompagnés. Nous nous sommes rendus compte des difficultés qu’ils rencontraient. Nous avons pu poser nos nombreuses questions au directeur du centre, Mr Matz, et à une assistante sociale. Ils nous ont permis d’y voir plus clair. Par exemple, à présent nous différencions les mots «islamiste», «arabe» et «musulman». Ce n’est peut-être pas grand-chose, mais désormais nous pouvons mieux comprendre les informations que nous lisons ou que nous entendons. Avant de partir, nous avons fait une photo avec quelques MENA du centre. Ils étaient très souriants. Le trajet du centre à l’école a duré une petite vingtaine de minutes, pourtant nous avions l’impression de parcourir des milliers de kilomètres, tant le monde dans lequel les MENA vivent et le nôtre sont différents. «Merci à la Croix-Rouge, quand on voit comment ils bougent!» (Erine)

La semaine suivante, nous étions plus que motivés pour la suite de notre projet: rédiger et illustrer un documentaire. Nous avons mené beaucoup de recherches pour pouvoir répondre à nos questions. La migration est un sujet parfois dur à entendre: la guerre, les conflits, les conditions de vie des migrants… Pour envoyer un message fort et sensibiliser les lecteurs du documentaire, nous avons décidé de l’illustrer de manière «décalée», en utilisant la technique du monotype. Connaissez-vous le slam? Nous nous sommes mis dans la peau de compositeurs et nous en avons écrit.

Ensuite, nous devions encore trouver un titre, une reliure, une typographie, concevoir une première et une quatrième de couvertures, et bien sûr, tout mettre en page! C’était un travail titanesque et nous sommes fiers de l’avoir accompli. Nous nous sommes rendus compte que nos représentations initiales étaient bien différentes de la réalité.

Ce documentaire répond à nos questions et nous espérons qu’il répondra aux vôtres aussi.

Si vous êtes intéressés par le sujet ou tout simplement curieux, nous vous invitons à le consulter. Notre livre est disponible à la bibliothèque de Lierneux, de Trois-Ponts ainsi qu’à celle de Vielsalm.

Mon voisin m’a appris à danser car tout le monde le sait

les Européens ne dansent pas aussi bien que les Africains

Mon voisin n’a jamais vu la neige

Il a cru que c’était de la crème fraîche

Il l’a mise dans son café, et il l’a mélangée

Je ne le comprends pas mais je fais un premier pas

Il a une culture différente et je ne demande qu’à l’apprendre

Il aime le latin, nous avons donc des points en commun

Lui et moi maintenant nous sommes voisins.

Lilou L.

Les élèves de 5e et de 6e années de l’école de Sart et leur stagiaire, Manon Arnold - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale