Vie locale - 1.000 primo arrivants ont entamé à Via un parcours d’accueil

Via propose depuis mars 2016, dans ses bureaux à Schaerbeek et à Molenbeek, un parcours d’accueil pour les primo-arrivants. Chaque étranger nouveau en région bruxelloise peut s’inscrire s’il le souhaite à ce parcours dont l’objectif est d’accompagner les participants dans les premiers mois de leur vie en Belgique. Cela se fait par un accueil dans la langue de la personne. 11 langues sont actuellement parlées par les travailleurs de Via, qui, dans le cas où le demandeur parle une autre langue, fait appel à des services d’interprétariat sociaux.

20h de cours par semaine

Le parcours, qui peut durer jusqu’à un an, comprend des entretiens individuels afin de définir les besoins et les attentes du primo-arrivant, puis un suivi personnalisé pour ses diverses démarches, un module d’information de 10 heures sur les droits et les devoirs (logement, santé, emploi, école, etc.), des cours de français et 50h de cours de citoyenneté, abordant aussi bien le système politique, l’histoire ou la culture de la Belgique. Le rythme de travail est d’environ 20 heures de cours par semaine.

Un peu plus d’un an après son ouverture, Via se félicite de son premier bilan. Un peu plus de 1.000 personnes ont commencé un parcours chez Via. C’est 1.000 de moins que ce qu’ambitionnaient en un an les communes porteuses du projet, Schaerbeek et Molenbeek, mais reste un très bon score. «Il faut rappeler que le parcours n’est pas obligatoire. 1.000 personnes est donc un chiffre dont nous sommes très contents», insiste l’échevin schaerbeekois de la Cohésion sociale et président de Via Vincent Vanhalewyn (Ecolo). «Cela prouve, contrairement à ce que certains veulent dire, qu’il y a une vraie volonté des primo-arrivants de s’intégrer.»

Près de 30 personnes ont déjà terminé leur parcours à Via. Chaque jour, de nouvelles personnes viennent s’inscrire. Plus de 50% des personnes viennent d’Irak et de Syrie. Mais on peut rencontrer aussi des personnes originaires de l’UE, comme des Roumains ou des Bulgares. Le parcours d’accueil pour primo-arrivants en langue française est actuellement proposé par Via et par l’initiative de la Ville Bapa Bxl. Côté néerlandophone, Bon propose ce service depuis plusieurs années déjà. Ce sont ces trois opérateurs qui continueront d’opérer maintenant que le parcours va devenir obligatoire (voir ci-contre).

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale