Vie locale - Des J.O. pour les seniors

C’est un événement sportif et festif inédit qui va se dérouler le mardi 13 juin prochain au stade roi Baudouin. Les athlètes sur le terrain seront des pensionnés. La Ville a décidé d’organiser, pour la toute première fois, des olympiades des maisons de repos. Les résidents des homes privés de la Ville pourront défendre leurs couleurs à travers une série d’épreuves qui s’inspirent des jeux olympiques en les adaptant à un public de personnes âgées.

L’association A Travers les Arts (AtrA) , qui depuis 2009 propose des animations dans les homes et aide des pensionnés à réaliser leurs projets culturels, s’occupe, avec la Ville, d’organiser les événements. «Nous voulions vraiment faire participer les maisons de repos à la création des olympiades», raconte Pauline Laigneaux, d’AtrA. Un comité d’organisation a donc été mis sur place avec trois homes.

4x25 mètres relais en déambulateur à roues

Il a fallu choisir les épreuves, qui devraient être au nombre de 11. «Il y aura des épreuves sportives et des épreuves en intérieur», détaille Pauline Laigneaux. «L’épreuve phare sera évidemment le 4x25 mètres relais en chaise roulante ou en déambulateur à roues. Nous avons adapté les épreuves. Par exemple, le lancer de poids devient le lancer de pelote de laine.» Les olympiades comprendront aussi des quizz musicaux et de culture générale, des fléchettes géantes, de la pétanque, une course d’obstacles ou encore le concours de la crêpe qui saute le plus haut de la poêle. L’idée était aussi de proposer aux seniors des activités différentes de celles qui peuvent déjà leur être régulièrement proposées, aucun concours de scrabble ou de belote au programme, donc.

Pour le moment, une dizaine de maisons de repos privées ont exprimé le souhait de participer. L’association A Travers les Arts cherche à en convaincre d’autres sur le territoire de la Ville. Le transport des seniors sera assuré par les services de la commune.

L’échevin des sports mais aussi des seniors Alain Courtois (MR) se réjouit de cet événement. «Ce n’est pas parce qu’on a un certain âge qu’il faut arrêter les activités», déclare l’élu, qui rappelle que 35.000 personnes âgées sont présentes sur la Ville de Bruxelles. «Je pars du principe que les seniors, s’ils veulent rester en bonne forme intellectuelle, doivent aussi rester en forme physiquement. Cette compétition entre maisons de repos fait travailler la tête et les jambes.»

Pour cette première édition, qui se veut comme un test, seules les maisons de repos privées de la Ville ont été invitées. Si le succès est au rendez-vous, l’événement pourrait s’étendre à d’autres homes et devenir un véritable rendez-vous pour les pensionnés bruxellois.

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale