Vie locale - «On ne savait plus poser une serviette»

Le soleil n’a pas boudé ce long week-end de l’Ascension, loin de là. Il a même fait très chaud ce samedi et nombreux n’avaient qu’une idée en tête: trouver un point d’eau pour se rafraîchir. Et ça s’est vu! Les différents lacs de la région verviétoise ont été pris d’assauts par les touristes.

700 personnes à Butgenbach

Du côté du lac de Robertville, où nous nous sommes rendus ce dimanche, on est vraiment très satisfait de ce week-end d’ouverture. «On a déjà eu de beaux week-ends d’ouverture mais un comme celui-ci, ça fait plaisir. On sait que juillet ou août, comme l’an passé, sont parfois mauvais. En commençant de la sorte, on met directement une bonne couche de beurre sur ses tartines. Espérons que ce sera pareil la semaine prochaine lors du week-end de la Pentecôte», nous glisse Serge Piron, président de Robertville-les-bains.

Au niveau de la fréquentation, même si ce n’est pas évident à chiffrer, il y avait du monde, c’est sûr. «Ce dimanche un peu moins, il y en avait peut-être 250. Mais samedi, on était facilement à 500. Pour preuve, on ne savait plus poser sa serviette sur la pelouse», continue Serge Piron. Le parking était d’ailleurs plein et la rue a dû être fermée par la police car les gens se garaient partout! «Il faut dire que notre deuxième parking a un peu de retard. On manque donc un peu de place mais ça devrait être fait pour dans deux semaines».

Malgré un week-end globalement bon, la police a dû intervenir à deux reprises «pour des soucis mineurs, précise le président. Un groupe de garçons un peu trop turbulent l’après-midi et un groupe de filles voulant faire un tour sur le lac en soirée». Mais on ne lésine pas avec la sécurité du côté du lac de Robertville, c’est d’ailleurs le leitmotiv des bénévoles qui gèrent le site. «C’est un endroit familial, beaucoup d’enfants se rendent ici et on veut que ça le reste. C’est important surtout qu’on peut trouver tout aux alentours: la baignade, les balades à l’ombre…», signale Serge Piron.

Deux autres points d’eau avaient eux décidé d’ouvrir leurs portes plus tôt que prévu au vu de la météo. Du côté du centre Worriken, au lac de Butgenbach, ce ne sont pas moins de 700 personnes qui étaient présentes samedi sur les abords de la plage, «beaucoup de gens étaient demandeurs», nous a-t-on indiqué. À la piscine «Mon Repos», de Malmedy, on a abattu un gros travail pour pouvoir ouvrir dès ce week-end. «On savait qu’il ferait bon, on a d’ailleurs eu beaucoup de monde. On doit être à plus de 500 entrées sur le week-end», rapporte le responsable de la piscine.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale