Vie locale - Certains élèves prioritaires pour choisir une école

Le décret inscription prévoit que vous inscriviez votre enfant dans un établissement secondaire entre le 6 et le 24 mars 2017. Si la date de remise de ce formulaire ne vous donne aucune priorité, d’autres critères peuvent vous en donner comme le souligne Benoît, directeur d’école secondaire: «Il faut tout d’abord distinguer les établissements complets et les établissements incomplets. Tous les élèves qui se sont inscrits sont donc sûrs d’obtenir une place. Une école qui a reçu un nombre de demandes d’inscription inférieur ou égal aux places disponibles est considéré comme incomplète. Une école qui a reçu un nombre supérieur de demandes par rapport aux places disponibles est complète. Pour celle-ci, elle attribuera 80% des places disponibles».

Les priorités pour décrocher une place dans une école

Le décret a listé une liste de priorités pour l’attribution de places dans l’école de première préférence. «La première priorité concerne la fratrie. Si un ou plusieurs frères ou sœurs fréquentent déjà l’établissement choisi, c’est un critère de sélection». Les enfants en «situation précaire» sont aussi prioritaires: «Cela concerne les enfants issus d’un home ou d’une famille d’accueil pour autant qu’il y ait été placé par le Juge ou un conseiller ou un directeur d’aide à la jeunesse. Les élèves qui fréquentent un internat suite au fait que leurs parents sont sans domicile fixe ou un centre d’accueil organisé ou reconnu par l’ONE sont également prioritaires».

On parle aussi d’enfant «à besoins spécifiques»: «Il s’agit d’élèves inscrits dans l’enseignement spécialisé et pour qui une intégration dans l’enseignement ordinaire est envisagée. C’est aussi le cas d’élèves atteints d’un handicap avéré pour qui un projet d’intégration au sein d’une école est mis sur pied en concertation avec la direction, l’équipe éducative et les parents. Le document établi devra préciser les moyens mis en œuvre pour assurer l’accueil de l’enfant dans l’enseignement secondaire» ajoute Benoît.

Sont également prioritaires, les enfants fréquentant un internat relevant du même pouvoir organisateur que l’établissement secondaire ou avec lequel il est conventionné. Les élèves dont un des parents (ou la personne qui exerce l’autorité parentale) travaille au sein de l’établissement. «Si votre enfant peut bénéficier d’une de ces priorités, vous devez le mentionner sur le volet général du formulaire unique d’inscription.

Les places restantes pour les élèves non prioritaires

Les places restantes vont aux élèves non prioritaires dans l’ordre du classement selon un «indice composite». Il s’agit d’une valeur chiffrée qu’on obtient en multipliant entre eux 7 coefficients sur base de 7 critères différents.«Pour faire simple, un coefficient est calculé selon la situation de l’enfant. La préférence des parents, la distance entre le domicile et l’école primaire fréquentée, la distance entre le domicile et l’école secondaire voulue. On tient compte aussi de la distance entre l’école primaire et l’école secondaire. Le critère d’immersion linguistique, celui de l’offre scolaire dans la commune de l’école primaire d’origine et le critère du partenariat pédagogique». Le détail peut être trouvé sur le site internet de la Communauté française.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale