Vie locale - Qu’elle vienne, la concurrence!

En Italie, on mise évidemment sur le style. La précédente Panda avait déjà réussi à charmer les foules avec son petit look inoffensif de boîte à malice. Elle portait sur ses traits toute l’humilité qui caractérisait sa personnalité, mais c’est aujourd’hui, en voyant la nouvelle et parce qu’entre temps il y a eu la 500, qu’on constate qu’il lui manquait un peu de «sourire», de bonne humeur. Du coup, extérieurement, la forme de boîte demeure, mais on a arrondi les angles, au sens propre: les phares sont plus ovoïdes, le capot plonge vers l’avant avec plus de souplesse et même le popotin est un peu plus rebondi. Dans l’habitacle par contre, on part à fond vers le carré. Là où la précédente Panda manquait un peu de cohérence en étant angulaire dehors et ronde dedans, la nouvelle est d’une harmonie totale. Panneau de climatisation, compteurs, volant, planche de bord… Tout est carré ou rectangulaire, sans pour autant manquer de rondeur. Ajoutez à cela l’art de Fiat d’associer les matières et les couleurs, et vous obtenez une ambiance à bord encore plus joyeuse qu’auparavant. Un seul regret: que la qualité des matériaux n’ait pas davantage progressé. On dira que grâce à cela, la Panda se permet un tarif de base à 9.090 €.

Un bijou de moteur bicylindre

Sous le capot de la Panda, on aura le choix entre quatre motorisations: le diesel Multijet de 95ch, le 1.2 essence 69ch et surtout le fantastique bicylindre TwinAir de 85 chevaux (80 ch propulsé au CNG). C’est cette dernière version essence que nous avons essayée et, comment vous dire, on a là une combinaison parfaite.

On a dans les mains une voiture italienne telle que devraient être toutes les voitures italiennes: pleine de peps, d’enthousiasme, de rage rigolote lorsqu’on la bouscule… Bref, une voiture «spitante»!

Clientèle fidèle

Elle a gagné 10 cm en longueur et les passagers arrière en profitent. Sans oublier un dernier paramètre d’importance: la Panda est une valeur établie du segment et peut compter sur la fidélité du client. Et dès que Fiat fait dans le «petit», il est au sommet de son art. La nouvelle Panda est donc un nouveau coup dans le mille!

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale