Vie locale - 1,4 million d’euros pour baisser sa conso d’énergie

Début mars, le CHR de Huy a signé avec Engie Cofely le premier contrat de performance énergétique wallon en milieu hospitalier. L’objectif: diminuer d’un quart la consommation énergétique de l’hôpital hutois.

«L’hôpital souhaitait investir dans ce domaine», explique Brigitte Lagrou, porte-parole pour Engie Cofely. La branche de cette société se charge notamment de la maintenance technique. «Ils ont fait un appel d’offres auquel nous avons répondu.»

Pour arriver à cette économie, de multiples installations vont prendre place au sein de l’établissement. Ainsi, une chaudière de plus de vingt ans sera remplacée par une chaudière à condensation.

«Le remplacement des pompes à chaleur ainsi que la mise en place d’un système de cogénération constituent les initiatives qui vont apporter le plus d’économie», continue la porte-parole. «La chaleur produite servira au traitement de l’air des salles d’opérations et à l’eau chaude sanitaire. L’électricité servira quant à elle à alimenter les installations de climatisation des salles informatiques, à l’éclairage ou encore aux équipements électriques.»

2.000 tonnes de CO2 économisés

Des systèmes qui bénéficieront d’une gestion technique centralisée. Cela signifie qu’ils pourront «dialoguer» entre eux pour fonctionner selon les besoins. «Pendant l’été, la production d’énergie par les panneaux solaires sera ainsi favorisée», illustre Brigitte Lagrou. «Ces systèmes pourront également être supervisés à distance.»

Elle ajoute que l’hôpital devrait ainsi investir 1,4 million d’euros. En échange, Engie Cofely s’engage à atteindre au minimum 26% d’économie d’énergie. «Nous avons un contrat de dix ans avec eux», indique Jean-François Ronveaux, secrétaire général du CHRH. «Au bout d’un an, un audit est fait pour fixer les objectifs. Si ceux-ci sont dépassés, alors il y a une répartition des bénéfices entre Engie Cofely et l’hôpital.»

Et si ces buts ne sont pas atteints? «Alors, c’est pour notre pomme», sourit Brigitte Lagrou, sans donner de détails sur les pénalités. Le groupe se montre toutefois optimiste. La société a déjà passé des contrats de performance énergétique avec un centre psychiatrique au Limbourg et des bâtiments de la Province d’Anvers.

Au CHRH, ces installations pourraient économiser annuellement plus de 2.000 tonnes de CO2. Le système de cogénération devrait être installé après cet été. «Dans environ un an, tout devrait être mis en place. Nous assurerons l’entretien et la maintenance de ces équipements pendant dix ans.»

M.L. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale