Vie locale - Andenne et Ohey ont vibré

À la Salle des Fanfares à Ohey, ils étaient pratiquement 500 chaque soir de match de la Belgique à porter les Diables de victoire en victoire: Panama, Tunisie, Angleterre, Japon, Brésil. Puis face à la France, le coup de massue, la fin du rêve… On y croyait tellement, on était si près…

Un court instant de désolation mais rapidement les Oheytois se redressent et apprécient la prestation belge à sa juste valeur. À la veille de la petite finale, nous avons rencontré Romain Goffin, le jeune président du comité organisateur: «Ce fut une belle expérience, nous recevons beaucoup de commentaires favorables et sommes heureux d’avoir offert autant de bons moments de convivialité. Les Diables ont fait un beau parcours et nous serons à Bruxelles ce dimanche pour les accueillir.»

Une réussite pour cette bande de copains soucieux de faire bouger les choses dans la commune sous la bannière d’Ohey Event, un comité formé en 2016 pour l’Euro qui a déjà de belles organisations à son actif: balades gourmandes, soupers-spectacles avec Albert Cougnet, Renaud Rutten. Le comité a un projet: la remise sur pied de la kermesse et de son célèbre corso fleuri, ce sera le premier week-end d’octobre.

Les Oursons devenus Diables

De son côté, la Ville d’Andenne a installé un écran géant mardi passé pour la demi-finale France-Belgique. Il pleuvait pendant cette demi-finale historique mais cela n’a pas empêché les Andennais de se déplacer devant l’écran géant, avec vestes et parapluies. Ils étaient un bon millier devant l’Hôtel de Ville, accompagnés du bourgmestre Claude Eerdekens.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale