Vie locale - Quatre radars multifonctionnels

Des problèmes de vitesse excessive, l’entité de Belœil en connaît en de nombreux endroits et a fortiori sur les nationales qui la traversent. Pour lutter contre ce phénomène, la zone de police qu’elle forme avec Leuze a sollicité, de la Région wallonne, quatre radars «poteaux» capables de flasher dans toutes les directions.

La Région wallonne avait lancé un appel aux zones de police pour les équiper de radars d’un nouveau genre et lutter drastiquement contre la vitesse. Leuze-Belœil a l’intention de solliciter quatre de ces «radars poteaux», précise le bourgmestre de Belœil, Luc Vansaingèle. Quatre lieux ont été identifiés par la zone de police: Pipaix, face à la brasserie Dubuisson; la rue de la Station à Tourpes; la chaussée de Brunehaut à Quevaucamps et le long de la nationale, face à la jardinerie de Belœil, à Grandglise. «Ces dispositifs doivent effectivement être installés le long de routes régionales pour obtenir des subsides», renchérit le conseiller MR, Bastien Marlot.

Selon le maïeur belœillois, le boîtier et le raccordement, prévus pour un montant de 38.000€, sont pris en charge par la Région wallonne. Tandis que le radar proprement dit, d’un coût de 31.000€, est à assumer par la zone de police. «Les montants assez élevés s’expliquent parce que le système utilise la fibre optique», ajoute Luc Vansaingèle.«Le radar est, par contre, mobile».

L’idée est dès lors d’acquérir un radar mais quatre boîtiers et de faire tourner le dispositif, alors que la présence effective du radar est indétectable pour les automobilistes. Le second avantage de ces radars de nouvelle génération, c’est qu’aucun flash ne se déclenche et qu’il fonctionne simultanément dans toutes les directions.

Pour obtenir les subsides, les zones de police doivent, par contre, répondre à une série de critères dont la dangerosité des lieux choisis pour les équiper du système ou encore le nombre d’accidents qui s’y produisent, les excès de vitesse qui y sont relevés, etc. On sait que la Région wallonne a prévu d’équiper ses routes d’une centaine de radars au total. Elle examine, dès lors, les candidatures.

Pour Belœil, l’installation d’un tel dispositif dans la chaussée de Brunehaut à Quevaucamps permettrait, peut-être de résoudre son problème de passage excessif de camions. En tout cas contribuer à trouver une solution. A suivre.

Sarah Courcelles - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale