Vie locale - Philippe et Mathilde, en visite à l’hôtel Bonhomme de Remouchamps

L’hôtel-restaurant Bonhomme, implanté au centre de Remouchamps, entre l’Amblève et les grottes, c’est une véritable institution. Ouvert en 1768, il célèbre cette année son 250e anniversaire. Un événement d’autant plus exceptionnel que c’est huit générations de la même famille qui se sont succédées, durant 25 décennies, pour gérer l’établissement qui a accueilli les plus grands noms comme Fangio, Fernandel, le comte et la comtesse de Paris ou encore le Roi Albert Ier.

Une vraie sucess story familiale qui a été couronnée ce mardi par une visite royale. « Alors que l’établissement fête son 250e anniversaire et que l’histoire de l’hôtel est liée à l’histoire de la monarchie suite à la visite du Roi Albert 1er, mon père avait écrit, fin d’année dernière, une lettre au palais royal », raconte Stéphanie Daussaint, 8e génération à la tête de l’établissement. Une sorte de bouteille lancée à la mer, sans grand espoir. Ce fut donc une énorme surprise pour la famille d’apprendre, il y a quelques jours, que le roi Philippe et la reine Mathilde feraient étape dans leur établissement à l’issue d’une visite en Communauté germanophone.

« On ne s’y attendait vraiment pas mais c’était évidemment un grand plaisir. Le palais nous avait demandé de rester discret et de ne pas faire état de cette visite de courtoisie. Mais ce n’est pas tous les jours que l’on reçoit le Roi et la Reine pour manger ! Et puis, il faut bien dire que l’on ne savait pas très bien comment cela allait se passer», ajoute Stéphanie Daussaint qui précise que les souverains avaient manifesté la volonté de manger léger. « Au menu, on a donc prévu une salade tiède de homard aux petits légumes, une de nos spécialités », raconte la patronne de l’établissement qui a eu l’occasion de déjeuner, en compagnie de ses parents et de sa fille, Elisa, avec le couple royal. Un dîner à l’abri des caméras, dans un cadre désuet, au mobilier et aux tapisseries d’époque, qui a permis à la famille Daussaint de s’entretenir en toute sympathie avec les souverains. «J’appréhendais un peu ce moment mais en fait, ils sont très sympathiques et très simples. On a discuté de tout et de rien, de l’histoire de l’hôtel et cela sans protocole. On a même eu l’occasion de rire ensemble. La reine s’est aussi entretenue avec ma fille de 8 ans qui lui a remis des fleurs à son arrivée », se réjouit Stéphanie Daussaint.

Visite de 45 minutes

Après le repas, le couple royal en a profité pour visiter l’une des douze chambres de l’établissement.

Si cette visite royale fut relativement courte, environ 45 minutes, nul doute qu’elle restera à jamais gravée dans les mémoires de la famille Daussaint. Le livre d’or, signé par les souverains, restera pour les générations à venir le témoin du passage historique, au sein de l’établissement, du 7e Roi des Belges.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale