Vie locale - Le karaté à l’honneur à Carnières

Sans doute moins populaire que d’autres sports de combat comme le judo ou le taekwendo, le karaté n’en est pas moins un sport pratiqué par de nombreux sportifs dans la région du Centre. «Il y a effectivement six clubs dans notre région, ce qui est beaucoup quand on sait que le karaté n’est pas un sport olympique», souligne Nicolas Lebrun du Karaté Club de Carnières.

Et le KCC n’est pas en reste, avec plus de 80 membres réguliers. «Notre club fonctionne assez bien, en effet. C’est un club familial. Il n’y a pas besoin d’avoir pratiqué le karaté depuis le plus jeune âge pour s’y mettre. On peut avoir des karatékas qui s’y mettent sur le tard et qui y trouvent leur compte.»

On s’y met pourtant très tôt à Carnières. «C’est l’une des particularités de notre club», insiste Nicolas. «On commence dès quatre ans avec de la psychomotricité adaptée au karaté, et ensuite on ne s’arrête plus.»

Mais le karaté, c’est aussi la compétition, et pour la troisième fois en un peu plus de 20 ans d’existence, le club de Carnières aura la joie d’accueillir les championnats francophones, le dimanche 4 mars. «Ce sont les championnats pour les catégories de jeunes de 8 à 13 ans. On attend plus de 150 jeunes karatékas venus des quatre coins de Wallonie et de Bruxelles.»

Des championnats qui offriront d’ailleurs des tickets pour les championnats de Belgique. «Dans chaque catégorie, les huit meilleurs se qualifieront pour les championnats de Belgique où ils retrouveront les huit meilleurs compétiteurs néerlandophones.»

Et le karaté club de Carnières abordera ses championnats avec ambitions. «Même si on veut avant tout être un club familial, ouvert à tous, le club reste une valeur sûre en matière de détection, de formation et d’entraînement de champions depuis de nombreuses années», conclut Nicolas Lebrun.

Les jeunes karatékas carnièrois auront une nouvelle occasion de le démontrer début mars.

le 4/3 dès 10 h, à la salle communale Walravens.

P.G. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale