Vie locale - Ça roule à La Louvière

C’est en septembre 2017, à l’occasion de la semaine de la mobilité, que la Maison du vélo a été inaugurée, à moins de deux pas de la Maison du Tourisme. «Mais les initiatives destinées à favoriser l’utilisation du vélo dans la ville, et dans la région du Centre en général, datent de bien plus longtemps», insiste Laurent Cannizzaro, directeur adjoint de la Maison du Tourisme.

«Le vélo c’est important pour le tourisme, mais c’est aussi une question de mobilité. Et c’est pour ça que La Louvière en a fait une priorité ces dernières années», ajoute-t-il. L’ouverture de la Maison du vélo n’est venue que renforcer cette idée à La Louvière.

«C’était essentiel qu’on ait une vitrine du vélo dans le centre-ville. Ce local étant parfaitement situé et pas exploité, il était le meilleur endroit pour installer la Maison du vélo», précise, de son côté, Frédéric Baland qui a pris en charge le projet «La Louvière ville cyclable».

Une vitrine qui se transforme en lieu idéal pour diffuser des informations concernant l’un des projets phares de «La Louvière ville cyclable». «On voulait proposer des vélos à la location», précise Frédéric Baland. «C’est aujourd’hui chose faite. On a, sur l’ensemble de la région du Centre, plus de 80 vélos de qualité qui sont disponibles à la location, au mois ou à l’année, à des prix vraiment très démocratiques…»

Car nombreux sont les Louviérois intéressés par la bicyclette. «On a constaté, à travers différentes enquêtes que l’on a menées, que de nombreux citoyens étaient intéressés mais n’osaient pas franchir le cap. En louant des vélos, ils peuvent se faire une idée précise de l’intérêt ou non d’en utiliser un, avant de passer à l’achat d'un vélo neuf ou d’occasion.»

Et les cyclistes Louviérois peuvent même désormais passer à la Maison du vélo, le mercredi après-midi, où les attend un mécanicien qui pourra les conseiller en cas de problèmes techniques. «Surtout pour les petites réparations d’usage ou pour un diagnostic. Le mécanicien n’est pas là pour concurrencer les vélocistes, mais vraiment pour conseiller les usagers», conclut Frédéric Baland.

Les deux-roues ont en tout cas de beaux jours devant eux à La Louvière…

P.G. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale