Vie locale - Femmes en résistance

Grandes résistantes contemporaines

Le Motorium Saroléa accueille 2 expositions relatives aux femmes, du 1er au 21 mars: l’une mise en place par des artistes, l’autre réalisée par la Direction de l’Egalité des Chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Complémentaires, elles échangent un dialogue entre art et enjeux sociétaux sur la thématique des droits des femmes.

En plus d’œuvres diverses, les portraits de 50 femmes emblématiques seront mis en lumière. Des grandes résistantes de la seconde guerre mondiale à Anna Politkovskaïa, journaliste russe assassinée le 7 octobre 2006, nombreuses sont les femmes qui écrivent l’Histoire de notre temps. Pour elles, lutter est souvent un mode de vie.

Artistes exposés: Nadine Devreux, Hetty De Boer-Blonk, Adria Ceelen, Jean-Marie Heselmans, Mirjam Korse, Brigitte Danse, Liliane Gordos et Jean Thomanne.

Gratuit – Visite guidée sur réservation – www.motorium-sarolea@

aigs.be – motoriumsarolea@aigs.be – 04/248.48.17.

«Belles» à la Charlemagn’rie

Cette exposition, du 2 au 28 mars, vous fera découvrir des femmes belles, simples et authentiques pour réfléchir à l’image des femmes dans notre société.

Il y a quelques années, une animatrice santé des FPS a accompagné des groupes de femmes au sujet du passage de la cinquantaine. Ce sont les groupes «Nouveau Départ». Certaines femmes ont été interpellées par l’image de la femme de plus de 40 ans dans les médias en général. Les femmes que nous rencontrons sont fières de leur âge et de leur image. Elles ont voulu réagir collectivement et affirmer: « Nous, les femmes de plus de 40 ans, nous sommes belles, avec nos corps, nos expériences, nos sagesses, nos rides et nos rondeurs ».

Soixante-cinq femmes d’horizons différents ont rencontré une photographe liégeoise: Nathalie Noël. L’exposition «Belles», ce sont des portraits en noir et blanc qui se mêlent à la poésie des mots.

«Nos mères, nos daronnes» de Bouchera Azzouz

Pour la première fois, des mères, des «daronnes» comme on les appelle dans les quartiers populaires parlent de leur vie de FEMMES, de leurs avortements, de leurs amours, de leurs enfants mais aussi de leurs rêves et de leurs projets! Des mots rares par des gens qu’on entend rarement… Pour Rahma, Sabrina, Yamina, Habiba, Zineb et Aline, ces confidences qu’elles livrent avec humour et émotion à Bouchera Azzouz, fille de Rhama et auteur du film, tissent le récit de leur combat vers l’émancipation et la liberté.

AWSA-be, une asbl bruxelloise qui promeut la femme originaire du monde arabe, animera le débat après la projection.

Mardi 6 mars à 10h au Centre culturel d’Herstal. GRATUIT et ouvert à tous sur réservation au 04 264 48 15

«La vérité nue»

Le Centre culturel s’associe avec l’atelier «les Bobinettes» du Plan de Cohésion sociale de la Ville de Herstal autour de la création de photos inédites et quelque peu audacieuses. L’atelier «les Bobinettes» rassemblent des femmes pour leur permettre de prendre un moment pour soi et de développer leur confiance en soi et leur créativité à travers notamment la peinture sur soie, la création de textiles et la confection de vêtements. Une fois par an, elles présentent leurs créations lors d’un défilé d’une grande ampleur, «Te défile pas!», qui a pour but de mettre en avant des femmes de tous les jours, fières de ce qu’elles ont accompli ensemble.

Dans le cadre de ce mois consacré aux femmes, elles proposent une exposition de photographies de portraits d’elles, nues ou dénudées. En toute intimité, les «Bobinettes» ont osé poser devant l’objectif d’Ingrid Otto, une photographe professionnelle qui a su les mettre en confiance durant une journée de rire, d’émotion et de complicité.

Une exposition inédite à découvrir du 8 au 21 mars au Centre culturel d’Herstal, du lundi au vendredi de 9h à 17h ou sur rendez-vous au 04 264 48 15.

Débat-mouvant sur les stéréotypes féminins

Forme de débat dynamique où chacun se positionne à partir d’une phrase polémique, le mardi 13 mars à 13h. Les participants se positionnent en se déplaçant pour choisir leur camp: «d’accord» ou «pas d’accord». Ensuite un «bâton de parole» circule et chacun argumente. Les changements d’avis sont autorisés et s’expriment par un changement de camp.

Débat animé par Bernadette GEORGE, formatrice. Ouvert à tous sur inscription: 04/240 57 23. La Charlemagn’rie (Rue Henri Nottet 11, Herstal)

«Mes chères études»

D’Emmanuelle Bercot, à la Maison de la Laïcité, le jeudi 22 mars à 19h30. Ce film est déconseillé aux -16 ans.

Laura, 19 ans, veut réussir ses études universitaires à tout prix. Malgré un job alimentaire, elle n’arrive pas à subvenir à ses besoins et tombe dans une précarité financière telle qu’un soir, elle s’aventure à répondre à une annonce trouvée sur internet. C’est le début de l’engrenage. Dès le deuxième client, Laura, jeune étudiante meurtrie dans sa chair, mais déjà prostituée, veut arrêter. Y parviendra-t-elle?

Le film sera suivi d’une conférence sur le harcèlement moral et sexuel.

Réservations: Roland Brulmans 0495 88 25 68

Rencontre avec Diglee, illustratrice féministe

Maureen Wingrove, alias Diglee, est une illustratrice et auteure française originaire de Lyon. Née en 1988, elle a fait des études d’illustration qui l’a menée à créer un blog il y a une dizaine d’années. Son travail a évolué d’une plume plutôt frivole et girly vers un positionnement très engagé et féministe.

Samedi 31 mars à 10h30, au Centre culturel d’Herstal (Rue Large Voie, 84), une rencontre-débat sera organisée en sa présence avec comme point de départ sa bande-dessinée «Libres!» parue fin 2017.

«Voter c’est décider!»

Animation-débat animé par Hughes Ghenne pour comprendre les enjeux des élections et leurs impacts sur les droits des femmes. Le samedi 31 mars à 16h au Centre culturel de Herstal, Large voie, 84, 4040 Herstal

http://ccherstal.be/

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale