Vie locale - Le 13e buzz lui a porté bonheur

Les équipes de Matthew, Slimane et BJ Scott étant complètes, seule Vitaa pouvait prendre le 13e buzz. Ce qu’elle fit en choisissant notre talentueux Jérôme.

D’emblée, nous avons beaucoup apprécié son look chic branché avec nœud papillon, bretelles et chaussures cirées, sa voix a fait le reste.

Jérôme a commencé la musique en découvrant le piano à queue de son père. Cela ne fait qu’un an qu’il chante. Il était avec un groupe avec qui il reprenait du «Muse» et du «Green Day» au clavier. Ils cherchaient un chanteur et son père lui a dit «pourquoi pas toi?»

Son guitariste, Martin, est également son meilleur ami. Il le connaît via son cousin Raphaël. Ils font un duo ensemble et ils répètent toutes les semaines. Ils jouent à la rhumerie à Mont-sur-Marchienne. Ils font du rock classique. Jérôme, lui, s’intéresse à tous les styles, des 60’s à nos jours, car pour lui il ne faut rien rater.

Jérôme explique: «Je suis relativement autodidacte et m’intéresse à plusieurs instruments. Le piano de mon papa m’a véritablement éveillé à la chanson française. Je chantonnais les morceaux interprétés par mon papa à qui j’ai demandé de m’inculquer quelques notions de base de l’instrument. M’accompagner au piano est devenu une habitude fréquente.»

Avec son groupe créé avec des amis, ils sont actuellement mis à la recherche d’un chanteur et sur les bons conseils de son père qui trouvait sa voix talentueuse, il a pris la place.

En septembre 2016, il s’est inscrit à la Spyrock Academy de Spy afin d’y suivre des cours de clavier. Il avoue: «Cette étape m’a permis de vivre de très jolies rencontres.»

La direction de l’établissement lui a fait l’honneur de lui demander d’interpréter plusieurs morceaux à leur spectacle de fin d’année.

Ses styles musicaux de prédilection sont la soul, le funk, le rock, la chanson française et bien d’autres.

Il conclut: «Cette année, ma maman a posté ma vidéo afin de me proposer comme talent. Pour ma part, je l’ai – dès le lendemain – postée afin d’intégrer le système de récolte des votes. L’étape suivante resterait la composition, atout non négligeable qui me permettra de me distinguer et tracer mon propre chemin que j’espère et souhaite singulier. Mon inscription à l’émission belge est essentiellement un tremplin afin d’élargir mon réseau artistique et véritablement démarrer dans le milieu de la chanson. Faire de la scène, rencontrer d’autres artistes, partager des jam-sessions sont mes passions préférées.»

Chrysline - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale