Vie locale - Une épicerie sociale à Florennes

Cette épicerie prendra place dans les bâtiments de l’ancienne bibliothèque communale, Rue Cent-Louis. Son ouverture est prévue pour début mars. , juste le temps de terminer les travaux, en bonne partie subsidiés par la Région Wallonne. Ces locaux seront loués à un propriétaire privé, la Maison de la Croix-Rouge Charlemagne et le CPAS, partenaires dans ce dossier, se chargeant équitablement du loyer.

D’autres produits y seront donnés gratuitement après avoir été fournis gracieusement par le Fonds Européen d’Aide aux Victimes (FEAD). On parle ici de produits de grande consommation tels que le lait, le café, le chocolat ou encore la farine.

Gratuits, les produits à la date de péremption imminente et sauvés des grandes surfaces avant d’être jetés, le seront tout autant.

Ce nouveau bâtiment, trônant en plein centre-ville, permettra aussi à la Croix-Rouge de centraliser toutes ses offres de services, à ce jour dispersées dans l’entité. On parle ici du matériel sanitaire mis en location (lits électriques, chaises percées, etc.) ou encore de la collecte de sang.

Des formations permettant d’accéder au Brevet Européen de premiers secours y seront également organisées. Une personne est actuellement en cours de formation pour pouvoir dispenses ces cours.

Appel aux bénévoles

Jusqu’ici, les démunis de Florennes devaient se fournir à l’épicerie sociale de Philippeville, déjà en place depuis 15 ans. La centaine de familles philippevillaines ayant droit peuvent s’y présenter le vendredi après-midi, les quelque cent cinquante familles florennoises le mercredi matin. «Et encore, ce dernier chiffre est sous-estimé. Tous les Florennois démunis n’ont pas la possibilité de se déplacer. Dans cette commune, la paupérisation est bien plus forte. On peut facilement présumer qu’il devrait y avoir trois cents familles ayant droit», explique le trésorier.

À Florennes, l’épicerie sera ouverte le jeudi matin, jour de marché. «Nous recherchons des bénévoles pour assurer ce service», communique enfin Bernard Scaillet.

Téléphone ? 0490/56.60.80.

N.G. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale