Vie locale - Nathalie Delchambre raconte la vie de célibataire

Après avoir étudié la publicité à l'Institut Saint-Luc de Tournai, Nathalie part s'installer à Bruxelles où elle officie dans le secteur pendant huit ans.

Après une pause d'un an pendant laquelle elle crée Les filles à bulles, elle occupe un poste en communication au sein d'une asbl. Quatre ans plus tard, la jeune femme a le courage de quitter ses fonctions et se donne le temps de concrétiser ses propres envies. «Aujourd'hui, je nourris de nouveaux projets. Je suis devenue free-lance et, en parallèle, je me lance en tant que comédienne. L'aspect illustration que je mets en avant dans Nathalie, 36 ans et un chat est une sorte de thérapie par le rire. Peu avant Noël, une situation personnelle m'a donné à réfléchir. J'ai eu besoin de dessiner pour évacuer et je me suis rendu compte que cette autodérision me faisait énormément de bien. C'est cette suite d'événements qui a donné naissance à ce projet tout neuf», explique-t-elle.

Dénoncer les clichés

Avoir 35 ans, être célibataire et sans enfant représente un cap pour la jeune femme. Une situation qu'elle ne déplore pas et qui constitue même sa principale source d'inspiration. «Je n'aime pas l'attribution de vieille fille qui pèse sur les femmes célibataires. Comme si être célibataire après 35 ans était une tare. La société nous pousse un peu à cela, comme s'il existait une date de péremption pour être en couple. Il est vrai que, passer 35 ans, nous sommes plus rares à n'avoir qu'un chat dans notre vie. D'ailleurs, beaucoup de dessinatrices relatent leur vie de maman, de femme, d'épouse... Elles ont soit des enfants, soit un compagnon, soit les deux. Ce qui n'est pas mon cas. Moi, j'ai un chat! J'avais donc envie d'exploiter ce créneau», dit-elle en riant avant de poursuivre: «Ce sont des dessins très féminins. J'y parle de mes hormones, de sexualité, de plaisir... Des sujets encore tabous dans notre société. J'espère, par mes illustrations, faire évoluer un peu les mentalités. D'ailleurs, je reçois beaucoup de messages d'hommes me disant qu'ils aiment beaucoup mes créations. C'est donc une petite avancée...», conclut la jeune femme qui donnera aussi la réplique à Jean-Michel Balthazar dans la saison 2 de la série La Trêve, que l'on pourra suivre sur nos écrans dès le printemps.

Pour suivre les péripéties, humeurs et raisonnements de Nathalie, rendez-vous sur la page Facebook Nathalie 36 ans et un chat ou sur Instagram.

Emmeline Beirnaert - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale