Vie locale - Une brillante animatrice et comédienne… pleine d’Ener’J

Animatrice pour le Centre Ener’J le jour, elle adore particulièrement y imaginer des projets pédagogiques pour les jeunes, âgés entre 12 et 26 ans. Une fois que l’horloge a sonné les cinq coups, elle change de peau, pour entrer dans celle d’une comédienne.

Dans les deux cas, un objectif: transmettre. «Que l’on soit face à une classe ou un public, il y a un partage, un échange…», affirme la jeune carolo.

Sa passion théâtrale, elle la vit surtout dans la région, en participant à de nombreux spectacles, aux côtés de troupes au style aussi diversifié que Théâtre2000 (une troupe qui ose le conceptuel et l’originalité), avec qui elle a eu l’occasion de jouer autant dans un spectacle bilingue français-néerlandais (joué au PBA et signé Arne Sierens), que dans un spectacle muet (Tout ou rien, inspiré du Panach’ Club- Eric De Staercke, et qui a raflé plusieurs prix en international). On se souviendra du mythique Mariage de Mademoiselle Beulemans avec Cabaret2000, sans oublier Le Chiche ou encore dans El Bwesse à téyâte, la fraîche troupe de Victor Gravy qui dépote et décape (en wallon) avec son dernier spectacle El Timps dé Cérèjes, une reprise réussie de Mélopolis du Magic Land Théâtre (Patrick Chaboud). Ce spectacle continue d’ailleurs à tourner partout en Belgique francophone: «C’est important de faire vivre notre patrimoine immatériel, à notre échelle, avec humilité», explique-t-elle. Elle y campe une Cosette hilarante, un rôle schizophrénique!

Côté cinéma, Lola marque les esprits, avec notamment le dernier docu-fiction de Benito Touché, qui tourne en ce moment en festivals, le clip On th Roof, ou encore Voyou, un film prometteur signé Alexandre Jallali, qui sortira prochainement.

Enfin, revenons à sa casquette d’animatrice jeunesse. C’est au Centre Ener’J, Centre d’Animation et d’Information pour la Jeunesse, que Lola porte le projet de lutte contre le radicalisme «Ceci n’est pas une orange». Un module complet de sensibilisation aux dangers du radicalisme violent «une animation gratuite dédiée aux 15-26 ans a été entièrement créée, accessible tout au long de l’année», mais aussi trois dates de projection avec débat au Quai10 (archicomplètes!) en février, ainsi que la conférence «Le radicalisme violent, le comprendre pour mieux agir auprès des jeunes», dédié au tout public, avec un focus pour les professionnels du secteur de l’enseignement et de l’éducation. Celle-ci se tiendra à l’Eden, le 25 avril, à 19h.

Centre Ener’J à Gilly. Téléphone? 071/41.09.05 – Courriel? lola@enerj.be- www.enerj.be

Chrysline - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale