Vie locale - Un enseignement original et libératoire

Fin 2017, Patrick Dotremont de Wavreille, et le café philosophique «La Vigne Philosophique», de ce même village, accueillaient un enseignant spirituel d’envergure en la personne de Sayed Rizvi Roshan, le temps d’une journée dédiée à la spiritualité.

Originaire du Nord de l’Inde et vivant dans le Sud de la France, Roshan est aussi écrivain. Après un premier livre paru il y a une dizaine d’années et consacré à son enseignement, l’auteur vient de publier un second ouvrage. Pour concrétiser celui-ci, Roshan a sollicité Patrick Dotremont qui a participé à l’édition de « Satranga, un enseignement spirituel ».

« J’ai rencontré des difficultés particulièrement importantes il y a deux ou trois ans d’ici, et André Bajot, de Barvaux, mon maître spirituel m’avait alors envoyé deux pages du premier bouquin de Roshan », explique Patrick Dotremont, 61 ans. «Je m’y suis parfaitement retrouvé, et j’ai pris contact leur auteur, que je ne connaissais pas au préalable. Nous avons échangé sur Skype. Le courant est immédiatement passé, et très vite, il m’a proposé de lire le manuscrit de «Satranga» avec lui.»

Satranga correspond en réalité au nom donné par Roshan à son enseignement spirituel. «Son enseignement est pour le moins original, puisqu’il n’enseigne à ses élèves ni pratique ni théorie», développe Patrick Dotremont. « Au contraire, il propose d’enlever le superflu, les croyances ou dogmes habituellement enseignés, mais qui en réalité nous empêchent d’accéder à notre essence, à notre véritable nature spirituelle. Alors que, lorsqu’on s’y connecte, notre regard sur la vie et notre vie elle-même deviennent tout autres. Si Roshan part des grands courants spirituels millénaires, tels le bouddhisme ou l’Indouisme, il nous rappelle que ce dont nous avons besoin pour vivre une vie de paix, de plénitude et de contentement est déjà en nous.»

«Pour lui, nous sommes la source et le lieu de ce que nous cherchons, et donc nul besoin de grands savoirs intellectuels ou de pratiques astreignantes. Et, constat réellement libératoire, Roshan nous invite à prendre conscience que ce ne sont pas les situations, les circonstances ou les autres qui provoquent nos conflits, nos mécontentements, nos frustrations… Pour Roshan, toute souffrance est la conséquence directe de notre non-alignement avec notre véritable nature.»

Nul besoin de s’être engagé sur la voie de la spiritualité pour puiser un intérêt dans «Satranga», qui nous donne des pistes qui peuvent nous enrichir d’une manière ou d’une autre. «L’ouvrage est une bonne porte d’entrée, à l’attention de toute personne qui se pose des questions sur le sens de sa vie pour trouver des pistes à expérimenter et mieux se connaître, véritablement».

Benoît Gueuning - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale