Vie locale - Le carnaval fête ses 40 ans

L’association Braine Culture est en ébullition. En l’espace de deux semaines, deux événements majeurs vont se succéder. Le 17 février, les enfants vont pouvoir célébrer leur carnaval. Un moment toujours joyeux qui annonce le Carnaval Bouts d’ficelle programmé le 4 mars. «Auparavant, le carnaval des enfants se déroulait la veille du carnaval traditionnel», raconte Joëlle Deceulener, coordinatrice pour Braine Culture. «Nous avons décidé, il y a déjà quelques années, de scinder les deux et de proposer un moment plus festif pour les enfants. Nous organisons celui des enfants le jour de la soumonce générale. Cela crée une belle osmose entre nos Gilles et les plus jeunes.»

On imagine facilement l’ambiance festive. Le programme des enfants est bien alléchant. «Les festivités débuteront vers 17 h avec un spectacle et des animations pour les plus jeunes à l’Espace Beau Bois. Les enfants rejoindront ensuite la Grand-Place de Braine-le-Château en compagnie des Gilles et Paysannes du Pilori pour assister au traditionnel feu d’artifice et… le bonhomme hiver sera condamné au bûcher.»

Entre-temps, et durant deux heures, un grand bal costumé est organisé. Les enfants sont invités à se déguiser et à venir danser sur des rythmes de fête. Ils pourront se transformer en princesse, tigre, coccinelle, papillon, pirate ou Spiderman grâce à l’équipe de grimeurs qui les maquillera selon leurs souhaits.

Quinze jours plus tard, le Carnaval Bouts d’ficelle soufflera sa quarantième bougie. «Ce sera un moment très émouvant. À cette occasion, nous aimerions que tous les anciens ayant organisé ou vécu le carnaval nous rejoignent. C’est un carnaval qui est parti de peu de choses, avec peu de moyens. Mais, le cœur de gens, des participants a fait que ce carnaval est devenu une tradition chez nous.»

Les chars se rassembleront dès 14 h 30 avec, en tête, les géants Comte Brennus et Dame de Noucelles. Le lendemain, le 5 mars, les Gilles et Paysannes iront à la rencontre des enfants des écoles de l’entité pour danser avec eux avant que les festivités ne se clôturent par le Brûle-bosses. Pour renouer avec la tradition, celui-ci sera organisé devant le local du groupe folklorique, à la Ferme Rose.

Massimo Di Emidio - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale