Vie locale - Danseuse à l’orientale

Danseuse depuis sa plus tendre enfance, Vera a rapidement développé l’ambition de s’épanouir à travers la danse orientale. «C’est en regardant Ali Baba et les 40 voleurs que je suis littéralement tombée amoureuse de cette danse, de son univers. Je ne devais pas avoir plus de 13 ans», se souvient-elle.

Ce n’est que bien plus tard qu’elle a sauté le pas. Après avoir fait ses classes à l’École de Danse d’Erquelinnes et au Conservatoire de Charleroi, entre autres. « Parce que j’ai toujours voulu être danseuse professionnelle. Je nourris ce rêve depuis que je suis toute petite.»

L’appel de la danse orientale était devenu trop fort pour la danseuse qui, à 29 ans, a décidé de se plonger corps et âme dans cet univers parfois méconnu chez nous.

Elle insiste: «C’est vrai que ce n’est pas le style de danse qui jouit de la meilleure réputation. Mais il faut savoir qu’en aucun cas la danse orientale n’est une atteinte à l’image de la femme. On considère souvent la danse orientale comme la danse du ventre mais c’est bien plus que ça. C’est un univers sensuel, mais aussi une danse qui réclame une technique irréprochable et beaucoup de travail».

Une discipline qui a complètement envoûté la danseuse. «La musique orientale, la technique, les costumes… Tous ces éléments me correspondent. J’adore la danse orientale et je ne changerais de discipline pour rien au monde.»

Car la danse orientale lui a aussi permis d’accroître sa confiance en elle. «Il faut le reconnaître, c’est beaucoup de travail. Mais c’est aussi une recherche de soi-même, ça stimule la créativité et c’est valorisant. Bref, ça participe grandement à mon épanouissement personnel», souligne-t-elle.

Mais à travers la danse orientale, Vera est également partie à la découverte une autre culture. «C’est un passage obligatoire à mes yeux. La musique, les paroles, il faut essayer de les traduire dans les gestes et on ne peut le faire qu’en s’intéressant de près à la culture d’une région qu’on connaît finalement très peu chez nous…»

Une culture à laquelle Vera est désormais profondément attachée et qu’elle essaie de faire découvrir aux quatre coins du pays…

Site? veradanseorientale.be/

P.G. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale