Vie locale - Le pont des Américains sera remplacé

Si construction d’un nouvel ouvrage il y aura bien, c’est en lieu et place du pont des Américains, fragilisé au fil des années. Il était pourtant prévu depuis 2015 la réalisation d’un encorbellement en rive gauche par le conseil départemental des Ardennes, afin de faciliter les manœuvres des poids lourds. Mais au fil des études, ce pont inauguré en1970 s’est révélé bien plus fragile que prévu. L’ouvrage a subi les affres du temps et il est désormais nécessaire de le remplacer.

Second pont aux oubliettes?

« L’un des appuis sur lesquels reposent les poutrelles métalliques du pont est cassé », renseigne Robert Itucci, adjoint au maire en charge des travaux, qui précise qu’une poutrelle est légèrement voilée. Bref, l’ouvrage a bougé mais ne risque pas l’effondrement pour autant. En rive gauche, il vient en butée contre la culée (partie maçonnée de la berge). Une détérioration rapide notamment due au trafic intense et au passage quotidien de nombreux poids lourds provenant ou circulant vers la Belgique. Au premier semestre 2018, le Département orchestrera des travaux pour sécuriser l’ouvrage tout en effectuant des études pour l’installation du nouveau pont.

Véritable trait d’union entre les deux rives de la ville de Givet séparée par la Meuse, le remplacement du pont ne sera pas sans conséquences pour les usagers. Les automobilistes devront emprunter une déviation par la route de Philippeville mais quid des piétons? Passerelle temporaire, navettes? Pourquoi ne pas mettre à contribution le magnifique bateau Charlemagne pour traverser le fleuve? Difficile de dire pour l’heure quelles mesures seront mises en place par le Département et la municipalité.

« Cette situation imprévue renvoie à beaucoup plus tard la création d’un deuxième pont dont les études étaient pourtant bien avancées », déplorait le maire Claude Wallendorff lors de la cérémonie des vœux. Sortir une enveloppe de plusieurs millions d’euros (à titre de comparaison, le nouveau pont Saint-Nicolas de Revin a coûté 9,5 millions d’euros) alors que la dette du Département est abyssale, risque d’être très compliqué. Autant dire que le projet d’un second pont à Givet dans l’immédiat a pris l’eau...

Déviation par Hastière

Une déviation concernant uniquement les poids lourds dans un premier temps, pourrait être mise en place vers la route de Philippeville et le pont de Heer-Agimont. Cette déviation concernera tous les automobilistes dès que la construction du nouveau pont aura commencé. Une construction, ou plutôt une installation, qui serait extrêmement rapide selon Robert Itucci. « Ça pourrait se faire en une semaine! Le nouveau pont serait construit en deux parties dans le port de Givet avant d’être acheminé par barges jusqu’à son emplacement. » Le pont actuel serait alors découpé puis entreposé dans un premier temps sur les rives de Meuse. Reste une problématique de taille, celle des réseaux, qui risque fort d’être source de désagréments. « Tous nos réseaux passent sous le pont des Américains ». Le gaz et l’assainissement seront donc temporairement coupés.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale