Vie locale - On s’en craque unechez Tatie Danielle?

El Tatie, une bière locale composée avec légèreté, envie et une bonne dose de gourmandise.

Ludovic Vifquin explique: «J’ai toujours été attiré par la bière, c’est mon métier d’apprécier ce type de produits. J’aime beaucoup l’amertume, j’ai donc voulu créer une bière très amère à base de trois houblons, trois malts et un petit ajout de sucre Candy, qui donne une couleur particulière et surtout un degré d’alcool spécifique». El Tatie se situe autour des 8º et est surtout réalisée dans un esprit de proximité. «J’ai travaillé avec des étudiants de l’Académie des Beaux-Arts de Tournai pour le graphisme des étiquettes. Le projet a donc été proposé aux élèves et, en l’espace d’une semaine, j’ai reçu quatre propositions. Incapable de choisir, j’ai décidé d’apposer les quatre sur mes bouteilles». Voulant rendre hommage aux futurs artistes, Ludovic a insisté pour que les noms des étudiants soient inscrits sur leurs créations. Chacun de ces participants sera également amené à exposer ses œuvres chez Tatie prochainement. Une belle manière de faire le lien entre l’école, située non loin de l’établissement et ce nouveau breuvage.

Brassée chez le voisin

L’histoire d’El Tatie repose sur une collaboration 100% locale. Brassée au sein de l’établissement le Bierodrome (Place Saint-Pierre), elle est le résultat d’une envie de mettre, autant que possible, l’aspect local en avant. «Avec le gérant du Bierodrome, nous avons décidé des houblons, des malts… J’ai donc pu voir l’évolution de la bière et mettre et partager ma passion pour la bière. J’utilise beaucoup ce produit dans mes plats également. Cela colle aussi à mon image de proposer des aliments frais et de proximité. Tatie aimerait faire de son restaurant une enseigne qui fonctionne en circuit court et elle y parvient tout doucement. Il n’y a pas, par exemple, de Leffe à sa carte», explique-t-il.

Ludovic Vifquin a grandi dans les rues de la ville, y a ouvert sa porte et y partage désormais sa bière. Prenez garde cependant, ce qui est bon est souvent rare, tout comme les places disponibles… Pensez donc à réserver si l’envie de passer un moment convivial autour d’une bonne assiette ou d’une petite mousse (testée et approuvée!) venait à vous saisir.

Emmeline Beirnaert - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale