Vie locale - Ils brillent de mille cristaux

La salle du Palais des Beaux-Arts était presque comble ce 16 janvier pour la remise des prix des Beffrois de Cristal qui récompensent des citoyens ou organismes qui œuvrent au renouveau de Charleroi.

«La boucle noire»

Deux explorateurs et musiciens… Micheline Dufert et Francis Pourcel sont passionnés de patrimoine culturel et industriel que représentent les terrils. Musiciens alternatifs à Charleroi dans les années 70 et 80, nos groupes SIC et KOSMOSE voient depuis 2012 leur musique sortir en vinyle et CD sur des labels reconnus. Ils ont décidé de mettre en route un projet pour mettre en valeur les terrils et leur beauté, par l’organisation de visites guidées. Leur blog «chemin des terrils» est une invitation au voyage. Ils organisent des chemins de randonnée dans «les petites Alpes en sol mineur». Décors postindustriels étonnants, le GR412, la boucle noire traverse villes et paysages ruraux, châteaux, cathédrales industrielles, paysages fluviaux en bord de Sambre, forêts et prairies. Le renouveau urbain passe aussi par la remise en valeur des paysages qui font la force du territoire. La Boucle noire a été officialisée en octobre 2016, lors d’un événement organisé par l’Eden où 400 marcheurs se sont lancés pour une journée mémorable. De nombreux randonneurs viennent désormais faire leur Boucle noire. Les retours de rando sont unanimes: ce parcours est incroyable! Des trails sont désormais organisés 2 fois l’an en empruntant le parcours balisé.

L’ASBL «Chantier» a été plébiscitée pour la création de la première auto-école sociale de Belgique (Pierre Moreau)

L’ASBL Chantier de Marcinelle

Ce Centre d’Insertion Socio Professionnelle forme des personnes trop peu qualifiées que pour accéder au marché du travail. C’est pour augmenter leurs chances de (re)trouver un emploi que cette ASBL s’est également fait agréer en tant qu’auto-école. Une véritable auto-école, mais sociale. La majorité des élèves de l’auto-école sociale sont envoyés par des services sociaux: CPAS, agences locales pour l’emploi, régies de quartier, Services d’insertion sociale, Forem… Ces services financent en partie le permis. L’auto-école sociale ne concurrence pas les auto-écoles classiques. Elle s’adresse à des gens qui n’ont pas les moyens de payer une formation normale. L’initiative de «Chantier» est regardée de près par beaucoup d’autres associations d’insertion de Wallonie et de Bruxelles. Elle va essaimer prochainement dans d’autres régions. Depuis sa création, l’auto-école sociale a créé 4 nouveaux emplois dans la région. C’est sa contribution au redressement économique de Charleroi qui en a bien besoin.

La semaine prochaine rencontre avec La Brasserie du Pays Noir et l’ASBL «Charleroi Running» qui organise les grandes courses à pied de la ville.

Chrysline - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale