Vie locale - Le Centre Culturel vous ouvre les portes de la culture

« Notre force, ici, c’est la complémentarité, assure d’emblée Stéphanie Delhez, responsable communication du Centre Culturel. A Stavelot, nous avions une grosse programmation en diffusion, même si nous avions aussi mis en place beaucoup d’éducation permanente. Mais c’est aussi la diversité : nous pouvons aujourd’hui offrir un panel d’activités beaucoup plus large, notamment grâce à la structure de l’espace culturel de Trois-Ponts qui est différente et qui permet de faire plus de choses, comme les opéras par exemple. »

Et de la diversité, il y en a au programme de la saison 2018 du Centre Culturel, grâce également aux différents partenariats développés avec le festival Paroles d’Hommes, la maison des Jeunes le Grenier, les bibliothèques et autres associations. Les spectateurs, petits ou grands, hésiteront sans doute entre découvrir une pièce de théâtre, assister à un concert, collaborer à un atelier citoyen, visiter une exposition, écouter une conférence, participer à un stage… Ou ils pourront aussi opter pour les six ! « Ceux qui le désirent peuvent confectionner un abonnement à la carte, explique Françoise Servais, directrice du Centre Culturel. A partir de quatre spectacles au choix, ils ont 20% de réduction sur l’ensemble. » Une manière de rendre la culture, parfois encore trop considérée comme élitiste, accessible à toutes les bourses.

Inciter les habitants des deux communes à venir pousser la porte d’un spectacle, c’est d’ailleurs ce qui anime l’équipe du Centre Culturel pour concocter une programmation qui séduira le public le plus large possible. Et pour y parvenir, elle y insère un mélange d’artistes connus et de découvertes. « Noa Moon ou David Murgia, ce sont des artistes qui nous permettent parfois d’attirer le projecteur sur le reste de notre saison. Les gens qui ouvrent le programme en cherchant des infos sur ces artistes vont peut-être venir voir d’autres spectacles, espère Stéphanie Delhez. Ce sont des portes d’entrée. »

S’enrichir grâce aux découvertes culturelles, c’est un plaisir auxquels certains mettent parfois du temps à accéder. C’est notamment pour cela que le Centre Culturel a décidé de s’adresser aussi directement aux tout-petits. « Une autre porte ouverte vers la culture, c’est la jeunesse, les enfants. Nous avons d’ailleurs une grosse programmation scolaire et jeune public. Nous essayons d’ouvrir plein de petites portes pour que l’accès à la culture soit à un moment donné pour tout le monde envisageable et accessible. »

Au programme de cette année, le réalisateur Malmédien Vincent Solheid projettera deux de ses films au Ciné Versailles, le patrimoine de Haute-Bodeux sera mis à l’honneur, l’Amblèvois Norbert Huppertz exposera ses créations… Parmi ses missions, Stéphanie Delhez pointe aussi l’importance de mettre en avant les artistes locaux. « Si ce n’est pas nous qui leur offrons une scène, qui le fera ? »

Programme complet sur www.ccstp.be

Élodie Christophe - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale