Vie locale - Dimanche, c’est la Saint-Antoine à Nonceveux

Elle rassemblait, jadis, chaque 17 janvier, tous les petits éleveurs de la contrée et ils étaient alors très nombreux. La petite église était bien trop petite pour accueillir tout ce monde qui, dès l’officie terminé, se ruait sur les petites échoppes qui vendaient les galèts bénits durant la messe.

Certes, ils devaient déjà être délicieux, mais il faut savoir que, jadis, ces galèts n’étaient pas destinés au fermier ou à sa famille, mais exclusivement à ses bêtes. En effet, ces pâtisseries bénites par le prêtre officiant ce jour ont la vertu de protéger le bétail, une année durant, des maux de ventre et des coliques. Les éleveurs, s’ils ne consommaient donc pas les galèts, ne crachaient, en ce jour de la fête de Sint Antône â pourçaî , sur le pèkèt qui coulait en abondance. La tradition a toujours été respectée dans le village, mais, évidemment, quelques changements sont apparus. Ce n’est plus le bétail qui déguste les galèts. Il est plus que vraisemblable qu’un jour, l’un de ces fermiers se soit dit « Si c’èst bon po lès bièsses, c’èst sûr’mint bon po nos autes avou! »

Il a manifestement été entendu… C’est là le seul véritable changement car, heureusement, le pèkèt coule toujours aussi généreusement en ce jour festif. La fête commence toujours, à 10h30, par une messe, dite et chantée en wallon, durant laquelle sont bénits des tas et des tas de galèts présentés dans des paniers d’où s’échappent d’appétissants effluves. A la fin de l’office, les ministres de la République Libre de Nonceveux, revêtus de leur costume d’apparat, offrent le pèkèt à l’assistance qui, très vite, se rassemble sur le parvis de l’église où se dressent les échoppes offrant à la vente et les galèts et le pèkèt. C’est une ambiance incomparable dans laquelle se côtoient les costumes traditionnels de chez nous, ceux des ministres de la République et ceux des membres de la Confrérie des Traditions Gauloises de Nonceveux, tous associés pour assurer la pérennité de cette antique et authentique tradition.

Tout le monde se retrouve ensuite pour fêter l’anniversaire de la République Libre de Nonceveux, le quinzième cette année. Elle décerne, dans la bonne humeur, le titre convoité de Citoyen d’honneur de la République Libre à quelques personnes dûment sélectionnées. Tous les renseignements souhaités par celles et ceux qui voudraient rejoindre Nonceveux ce dimanche 14 janvier peuvent être obtenus auprès de Paulette Cadet en formant le 04/ 384 61 94 ou le 0497/620 151 et auprès de Jean van Brussel: 04/384 77 82. Les mêmes numéros de téléphone vont permettront de réserver sans tarder votre traditionnelle potée. Une manifestation a recommander vivement.

SAINT-ANTOINE 2018

Le dimanche 14 janvier

–10h30: Messe dite et chantée en wallon

–11h30: Dégustation de pèkèt et vente des galets bénits sur le parvis de l’église

–12h30: Anniversaire de la République Libre de Nonceveux

Mise à l’honneur des nouveaux Citoyens d’Honneur de La République

–13h: Potée de la Saint-Antoine (réservation auprès de Paulette Cadet en formant le 04/384 62 94 ou le 0497/620 151)

Toute l’après-midi, animation musicale par le très sympathique duo DORAYMI

Une organisation de la République Libre de Nonceveux et de la Confrérie des Traditions Gauloises de Nonceveux

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale