Vie locale - Une première dans la Cité mariale

Le 29 novembre 1932 est une date importante dans l’histoire de la cité mariale. Ce jour, des enfants étaient les témoins d’Apparition. Du 29 novembre au 3 janvier 1933, Beauraing allait connaître une période qui allait changer de façon durable son histoire. Aujourd’hui encore, la ville ressent ces effets. Hier comme aujourd’hui, ce sont des milliers de pèlerins qui convergent vers Beauraing.

Pour porter cette histoire, il y a déjà eu beaucoup de supports. On a déjà écrit des ouvrages et réalisé des documentaires. On a déjà utilisé les nouvelles technologies pour raconter l’histoire de Beauraing. Aujourd’hui, un nouveau pas est franchi. Une troupe de théâtre a vu le jour.

Avant tout, pour jouer sur les planches, hormis si on faut faire dans l’improvisation, il faut se lancer dans la rédaction d’un script. C’est un jeune pensionné de la région de Beauraing, Jean-Marie Massot, qui s’est lancé dans l’aventure. Le travail de rédaction du script a pris plusieurs mois.

Après l’écriture, le temps de la recherche des comédiens et de la mise en scène est venu. Il a fallu également créer les décors et réaliser la bande sonore. Aujourd’hui, le travail est en bonne voie. Si au départ, on pensait porter ce projet sur les planches en décembre, on s’est ravisé. Le choix s’est porté sur les deux premiers mois de cette année. La première aura lieu ce dimanche 14 janvier à 15h. Dans la foulée, deux autres représentations sont prévues les 28 et 11 février à la même heure. Toutes les représentations se dérouleront dans la salle de spectacle de l’école des Sœurs. Des présentes sont disponibles au Point Info des sanctuaires. Celui-ci est accessible les samedis et dimanches de 14 à 17h. Des renseignements peuvent être obtenus au 082/711 218.

Dans la pièce qui a été créée, le spectateur est replongé dans l’ambiance des années 1930. On revisite l’histoire de Beauraing via un angle original et authentique. Anecdotes et discussions de bistrots font également partie de cette pièce.

Pour les porteurs du projet, la volonté est de jouer cette pièce après la date du 11 février. On voudrait en faire un événement récurent un peu comme Ligny vit avec son jeu de la Passion.

T.I. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale