Vie locale - L’esprit des fêtes en famille ne se perd pas

Ils ont choisi de s’exiler quelques jours, loin des costumes, robes de soirée et cotillons qui rythment habituellement la soirée du Nouvel An. L’année passée à Etretat, cette année à la Côte d'Opale, la famille Beirnaert-Huvenne prend un plaisir certain à perpétuer les fêtes de fin d’année et l’esprit de famille.

Le Nouvel An en famille, ailleurs, a posé ses premiers jalons fin 2016. Séduits par le fait de se retrouver ensemble, de profiter d’un bon bol d’air et de célébrer le passage à l’an neuf d’une manière plus simple, les membres de cette famille ont désormais pris le pli: «On a fait le choix de changer d’air, à une heure et demie de route, c’est dépaysant. C’est le point de départ de cette initiative. Le Nouvel An n’est qu’un prétexte à une fête de plus. Nous sommes tous de jeunes parents, cette formule de partir quelques jours dans un gîte nous convient parfaitement», explique Mathieu Huvenne, membre de la famille et père de deux enfants. Et ce n’est pas sa femme, Lindsay Beirnaert, qui dira le contraire: «C’est un retour aux sources, à l’essentiel. C’est un bon moyen de finir l’année et de la recommencer plein d’énergie. On prend le temps d’être avec chacun, on s’arrête, on se pose, on élabore des journées en famille. Tout cela est très bénéfique». Au programme de ces cinq jours, de longues balades sur la plage, des moments d’échanges, des confidences, des milk-shakes en amoureux, des histoires du soir contées aux plus jeunes avant le coucher.

C’est Bérangère, une amie de la famille qui a émis l’idée, briser le cliché du costume cravate pour le grand soir. Le thème a donc été improvisé: le dress code sera haut chic, bas choc. Et toute la famille s’est prêtée au jeu. C’est donc en bas de pyjama que le clan s’est souhaité la bonne année. «Quel bonheur de fêter le Nouvel an en pyjama», commente en riant Leslie. Pas de talons hauts, pas d’ampoules aux pieds ni de dépenses superflues, c’est autour d’un plat de tartiflette que la petite tribu s’est réunie. Tous ont également pris le temps de citer les bonnes résolutions prises pour la nouvelle année. À voir si, dans 365 jours, les ambitions auront été respectées.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale