Vie locale - L’ermitage Saint-Antoine :un endroit exceptionnel

Son histoire remonte au 15me siècle, l’acte authentique daté du 16/7/1446 existant toujours, par lequel le Prince-Abbé Henri de Mérode autorisait un certain «Jean» ermite, à faire consacrer la chapelle qu’il venait de construire. La consécration eut lieu le 25/7/1447 par l’évêque auxiliaire de Cologne.

Le bâtiment actuel semble dater du 16ème ou 17ème siècle. Il a été occupé, avec quelques interruptions par des ermites parfois venus de loin. Récemment, le bien connu Père Jacques Wynandy y a séjourné plus d’un quart de siècle. Il fut fêté en 1992 pour ses 20 ans de présence. Tous ces ermites – religieux pour la plupart -

n’avaient aucun moyen de subsistance et vivaient donc de la «charité chrétienne».

Ils devaient se contenter d’un régime frugal. À Bernister, c’est le culte de Saint-Antoine qui est pratiqué, (pas celui de Padoue, mais l’ermite égyptien très célèbre de son vivant.)

La beauté du site de l’ermitage et de son environnement vaut assurément le déplacement et le chemin d’accès asphalté permet d’y accéder en voiture.

SYM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale