Vie locale - BJ Scott et Michel Brasseur chanteront en prison

Un concert en prison, c’est de nouveau possible cette année grâce à l’opération «In/Out», organisée en collaboration avec la Province de Namur. L’opération aura lieu dans les trois prisons de l’arrondissement de Namur: à Andenne, Dinant et Namur.

Les détenus de Namur et Andenne auront droit à un concert privé le 17 novembre prochain. Arnaud Sioen, l’un des participants de l’émission «The Voice» en 2016, se produira à Namur. Il a créé son propre studio et se consacre à de petites productions hip-hop.

Les détenus de Namur pourront aussi se plonger dans l’ambiance blues des chansons de Michel Brasseur. Ce dernier présentera «John Mary Go Round», son nouveau projet solo.

BJ Scott, musicienne et coach de «The Voice Belgique», se produira à la prison d’Andenne

Cette idée de concerts en prison, façon Johnny Cash, Michaël Bonnet, visiteur de prisons, l’a eue en 2015: « Les prisons ne disposent pas de budget culturel. L’étroitesse de lieux, le manque d’hygiène, le manque de lumière et le manque d’instruction, toutes ces choses m’ont poussé à organiser cette rencontre «in et out». J’avais envie de matérialiser les rencontres et montrer au public ce qu’il se passe en prison. J’espère que grâce à cette interaction, les gens auront une vision différente, ou une vision tout court, de ce qu’il se passe en prison

Michaël Bonnet a pu échanger à de nombreuses reprises avec les détenus, mais aussi avec le personnel des prisons. « Je me souviendrai toujours de ce que m’a dit un gardien à Andenne: « En 40 ans de carrière, j’ai rencontré davantage de belles personnes à l’intérieur qu’à l’extérieur de la prisonC’est une phrase sur laquelle il faut méditer

En plus des concerts, des ateliers sont organisés avec les détenus, notamment à Dinant où aucun spectacle n’est prévu, grâce à l’ASBL Aide Sociale aux Justiciables Namur (victimes et auteurs). Ils auront l’occasion de s’exprimer en créant des peintures ou d’autres œuvres, ou encore en écrivant. Ces œuvres seront exposées au centre culturel d’Andenne, du 17 au 22 novembre.

« En prison comme ailleurs, la Culture a un rôle à jouer: de l’ouverture d’esprit à l’évasion imaginaire, le temps d’un atelier où les détenus se sentent ailleurs », souligne Geneviève Lazaron, députée provinciale namuroise.

Le grand public pourra applaudir les mêmes artistes le 17 novembre au centre culturel d’Andenne, dans le cadre de la journée nationale des prisons.

C.P. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale