Vie locale - La Poudrière, une source d’avantages

Un partenariat actif et qui célèbre ses 11 ans d’union, ça se fête! Dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, qui aura lieu du 18 au 26 novembre, Ipalle et les ressourceries ont pris, le temps d’une semaine, les gares de Wallonie Picarde d’assaut en vue de sensibiliser un maximum de personnes aux buts qu’ils poursuivent: Expliquer leur démarche, agir en faveur de la prévention, sensibiliser la population en mettant en œuvre des pratiques qui peuvent visiblement réduire la production de détritus font partie de leur cheval de bataille.

Elle fait partie du paysage local depuis plus de 50 ans. L’expérience d’une communauté de vie qui s’inscrit dans la lutte contre l’exclusion, le gaspillage et essaie de mettre en place une économie durable, participative, solidaire et écologique, voilà comment peut être définie l’action du site. Membre fondateur du réseau Ressources qui fédère les entreprises d’économie sociale active dans la récupération et le recyclage, elle fait partie des initiatives retenues par la Fondation pour les Générations Futures comme finaliste 2017. En collaboration directe avec la démarche d’Ipalle visant la réduction significative des déchets, le principe du réseau est simple: on ne jette pas ce qui peut encore servir. «On offre une seconde vie aux biens, mais aussi aux gens qui travaillent chez nous. Ce sont des personnes peu qualifiées, des chômeurs de longue durée et pour elles, cela peut vraiment faire office de réinsertion sociale et professionnelle. Aussi, en mettant nos expériences en commun avec les autres points membres du réseau, nous réaffirmons nos engagements face à des investisseurs privés qui ont bien compris l’aspect commercial qui pourrait évoluer au sein de nos démarches. Pour nous, cela reste inchangé: Nous plaçons l’humain au centre de nos priorités», explique Yves Dosimont, responsable du site de Péruwelz.

Comment procéder?

Si vous souhaitez vous débarrasser de vos vieux objets, pensez-y… Faire appel à ce service de récupération peut faire bien des heureux. Sont concernés: les objets, vêtements, électroménager, luminaires… En bon état. Sur un simple appel, les membres s’engagent à reprendre, à votre domicile, toutes les choses dont vous n’avez plus besoin et ce, dans un délai de dix jours ouvrables. Ce service, entièrement gratuit est une alternative au dépôt possible directement en magasin. En 2016, la Poudrière a collecté 78, 2 tonnes de textile, 523, 8 tonnes de mobilier et 299,5 tonnes de déchets électriques et électroniques. Elle a aussi permis à des nombreuses personnes de trouver un bien à un prix défiant toute concurrence.

Emmeline Beirnaert

Téléphone? 069/ 77 43 44.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale