Vie locale - Son académie de musique change de nom

Fille de Christian Delcoux, l’un de nos plus talentueux musiciens, Delphine Delcoux a baigné dès sa plus tendre enfance dans le milieu musical. Inscrite dans l’enseignement musical carolorégien pour différentes disciplines, elle y obtiendra les diplômes de fin d’études en solfège, piano, hautbois et danse classique.

Elle a fréquenté plusieurs conservatoires royaux où elle a obtenu notamment les premiers prix de hautbois et de musique de chambre. Elle est licenciée en hautbois et cor anglais, avant d’obtenir l’agrégation en musique.

Elle a été désignée professeur de solfège, de musique de chambre et de hautbois dans différentes académies : conservatoire de Charleroi, conservatoire de Tournai, académies de Gosselies, Ath, Couillet, Beloeil, Woluwé-Saint-Pierre…

Parallèlement à ses fonctions de pédagogue, Delphine a été engagée dans différents orchestres, et a notamment eu le privilège de jouer en soliste avec le Grand Orchestre d’Harmonie de la Musique des Guides.

Elle a également eu le plaisir de jouer en soliste avec l’Orchestre de Chambre de Wallonie.

De 2006 à 2009, elle a occupé le poste de second hautbois et cor anglais au sein de la célèbre Musique Royale des Guides et subi une instruction militaire des plus exigeantes, formation dont elle est sortie première de sa promotion.

Avec le grand Orchestre d’Harmonie de la Ville de Charleroi, elle a assuré le rôle de premier hautbois dans de très nombreux concerts en Belgique, en France et au Canada.

Dans le cadre de son enseignement, elle a crée l’ensemble vocal « Les Petits Solfégistes ».

Désignée à la Direction de de l’académie de musique de Marcinelle en août 2011, elle s’investit totalement dans cette fonction et, entourée d’une équipe éducative très dynamique, elle a mis sur pieds plusieurs projets : cours de percussions, ateliers slam, stand-up et comédie musicale. Elle a ouvert de nouvelles implantations et développé diverses collaborations (Bois du Cazier, centre de jeunes de Marcinelle…

Cet établissement sous son impulsion a connu une courbe ascendante et compte actuellement plus de 600 élèves.

Tout dernièrement, elle a proposé au Pouvoir Organisateur de baptiser son établissement : Académie Albert Gossiaux. Depuis le 1er septembre cette école porte donc officiellement ce titre qui met à l’honneur un organiste renommé, professeur de piano et d’harmonie, compositeur, qui a habité Marcinelle jusqu’à son décès.

Chrysline - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale