Vie locale - Seneffe a désormais son écrivain public

Binche, Ecaussinnes, Nivelles… De plus en plus de communes se dotent d’un écrivain public. Depuis la rentrée scolaire, c’est aussi le cas de Seneffe. Un écrivain public ? Pour quoi faire ? Martine Drouart dresse le portrait d’un « service public totalement gratuit et confidentiel ».

C’est dans les bâtiments communaux, où elle rencontre les citoyens, Place Penne d’Agenais, que Martine a accepté de nous rencontrer. En septembre qu’elle a donné ses premiers coups de crayon en tant qu’écrivain public, une mission qui l’attirait depuis un petit temps déjà. « L’idée de proposer ce service, ici, à Seneffe me trottait dans la tête depuis un petit temps déjà», précise-t-elle. «En collaboration avec le Commune et le CPAS, on a donc décidé de lancer le projet ».

Et Martine ne partait pas dans l’inconnue totale en se lançant dans l’aventure. « Non, j’ai suivi une formation spécifique au PAC, l’an dernier. » Ancienne enseignante et libraire à la retraite, Martine avait vraiment envie de consacrer du temps libre à un projet comme celui-là. « Il y a un réseau d’écrivains publics qui se met en place en Wallonie et j’avais vraiment la sensation que ce serait un plus pour la commune. Car la demande est réelle. »

Mais en quoi consiste la mission d’un écrivain public ? Martine nous en donne un aperçu. « Je prête ma plume aux citoyens qui en ont besoin », sourit-elle avant de préciser : « Concrètement, c’est aider les personnes qui le souhaitent à rédiger leur courrier. Il peut vraiment s’agir de toutes sortes de lettres. Des courriers officiels aux éventuelles lettres sentimentales, il n’y a pas vraiment de restriction. L’idée c’est vraiment d’aider les gens à utiliser la formulation correcte, à employer les mots justes. Des choses qui ne sont pas évidentes pour tout le monde. »

Lettres de motivation, CV, contacts avec les fournisseurs d’énergie, Martine a déjà eu l’occasion de se faire la main. Et rien n’est exclu : « C’est en fonction des besoins des personnes qui viennent à moi. C’est un véritable service public, totalement gratuit et entièrement confidentiel », insiste-t-elle.

Les permanences de l’Ecrivain Public ont lieu dans les bâtiments communaux de Seneffe, le jeudi de 9h30 à 12h30. Plus d’infos ? Martine Drouart : 0479/30 86 30 ou ecrivainpublicseneffe@gmail.com

P.G. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale