Vie locale - Un million pour un nouveau pôle culturel

Rénover l’ancienne maison communale du centre de Genappe pour en faire un pôle culturel important de la commune faisait partie, en janvier 2013, de la déclaration de politique générale de la mandature. À moins d’un an des prochaines élections communales, voici un nouveau contrat rempli pour l’échevin de la Culture, Vincent Girboux, qui a œuvré à la réalisation de ce projet. « Le projet trottait dans les têtes depuis le déménagement de l’administration communale vers l’espace 2000, en 2003, rappelle Vincent Girboux. Il n’a jamais été question de vendre cette ancienne maison communale qui fait partie intégrante de l’histoire de Genappe. Les travaux ont été conséquents, avec quelques surprises durant le chantier, mais tout est presque prêt pour accueillir le centre culturel, la maison des jeunes Bug-1 ainsi que le syndicat d’initiative. »

Rebaptisé «le Trente Huit, Carrefour Culturel», le nom veut mettre en valeur l’aspect historique du lieu. Ancienne propriété de la famille Jottrand, une famille où l’on retrouve plusieurs… bourgmestres (!), la Commune de Genappe en est devenu propriétaire en 1957 et a fait office de maison communale jusqu’en 2003.

Avec les travaux, les lieux ont évidemment bien changé, même si certaines pièces ont été conservées. « La façade extérieure a été rénovée pour garder son aspect initial, mais l’intérieur a connu de grandes modifications et se veut bien plus fonctionnel », résume Vincent Girboux.

80.000 euros pour la MJ

Mais tout cela a évidemment un prix: 1 million d’euros, dont 700.000 financés par la Ville et 300.000 par la Province du Brabant wallon. « Il y avait pas mal de postes au niveau de la rénovation, mais aussi liées aux performances énergétiques d’un tel bâtiment. De plus, nous avons dû remplacer toute la toiture, ce qui n’était pas prévu dans le budget initial! »

Et tous les travaux ne sont pas terminés puisque l’espace dévolu à la maison des jeunes Bug-1 doit encore trouver preneur sur le marché public. « La proposition d’un budget de 80.000 euros pour terminer les travaux est passée au dernier conseil communal, indique le bourgmestre Gérard Couronné. Il faut encore désigner l’entreprise, mais le chantier devrait se faire dans les semaines à venir. »

Il s’agit désormais pour les trois associations de prendre leurs quartiers dans le bâtiment. « Nous sommes à un carrefour au niveau culturel à Genappe pour deux raisons. La première, c’est l’ouverture de ce nouveau site qui va permettre de mettre en avant de nouveaux projets. Et la seconde, c’est cette collaboration entre différents acteurs du monde associatif qui va pouvoir se faire beaucoup plus facilement. Pour la Ville, c’est évidemment quelque chose de très important. »

Toutes les associations bienvenues

Le Trente Huit accueillera donc le syndicat d’initiative, la maison des jeunes Bug-1 et le centre culturel en ses murs, mais pas seulement.

« Le but est que tous les acteurs culturels de la commune et que toutes les associations puissent avoir un lieu pour se réunir, précise Vincent Girboux. Il y aura évidemment un calendrier à gérer par la Commune, mais nous voulons faire vivre ce lieu pour tous les Genappiens. »

Un lieu ouvert, mais aussi gratuit!

« Toutes les salles seront mises à disposition par la Commune, sans aucune location à payer. Un conseil d’administration a d’ailleurs été formé avec les trois associations qui seront sur place en permanence, la Commune et différentes associations culturelles ou de quartier pour permettre une gestion optimale de l’espace. »

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale