Vie locale - On ne peut jamais oublier...

La cérémonie du 73ème anniversaire du combat des Bois des Tailles a débuté par un mot d’accueil à l’assemblée venue de tous les coins de la Wallonie.

En l’absence du président, Guy Degrune, c’est le membre local de la Royale Fraternelle de l’Armée Secrète qui a pris la parole. Il a salué particulièrement les autorités communales de Houyet : Yvan Petit, bourgmestre, Janique Lejeune, échevine de la commune de Rochefort, Philippe Yernaux, représentant la Donation Royale, les représentants de la Police, les porte-drapeaux, le staff communal et Mickaël Degrune, pour la diffusion ainsi que l’abbé Simplice Amiant, responsable du Secteur pastoral de la Lesse, pour la célébration de l’Eucharistie.

Phrase remarquable tirée de l’épître selon saint Paul à méditer: « J’encourage avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’Etat et pour tous ceux qui exercent l’autorité afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité, le calme, en toute dignité »…

Avec une même ferveur, l’appel aux morts fut fait dans le plus grand recueillement et une gerbe de fleurs fut déposée au pied de l’autel de la chapelle par Henri Jeangoux, seul survivant des combats de Jannée. Ensuite, le chant des Partisans fut interprété par Jean-Pol Sreignard.

Jules Pochet expliqua le pourquoi de notre présence en face de ce monument élevé et inauguré en 1947 par les maquisards qui ont combattu vaillamment les Allemands le 3 septembre 1944 sur cette route Dinant-Neufchâteau. Les maquisards en sortirent sans victimes et, en reconnaissance, ils bâtirent la chapelle dédiée à Notre-Dame du maquis.

Pour ce 70ème anniversaire, la chapelle a reçu un magnifique cadeau : l’installation de deux panneaux indicateurs qui permettront de mieux faire découvrir l’endroit de la chapelle aux promeneurs.

Au cours de la cérémonie, Jules Pochet a remis au nom de la Royale Fraternelle de l’A.S , la médaille de Reconnaissance à Philippe Hardy pour les services rendus par la famille Hardy lors de guerre 40-45 au Maquis de Fenffe .

Une vibrante brabançonne a terminé la cérémonie, suivie par le verre de l’amitié servi à la salle « Les Maquets » sur les hauteurs de Ver (Custinne).

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale