Vie locale - Les visages de Madame Claude

Nancy Desmet, plus connue sous le patronyme de Nancy Smith, est l'une des heureuses élues du prix Créa’ Comm, mis en place par l'asbl Tournai Centre-Ville. Elle ouvrira, le 7 octobre , les portes de son enseigne qui promet de réserver bien des surprises à quiconque y entrera. Au menu : un lieu cosy mêlant street food et exposition d’œuvres d’art mises en vente sur fond de concerts occasionnels. Rencontre avec les différents visages de Madame Claude qui aura ses lettres à la rue de l’Hôpital Notre-Dame.

Ce projet, c'est le sien. Les idées qui le composent, sans aucun doute aussi. Depuis les prémices jusqu'à la concrétisation, c'est de manière autonome que Nancy a géré sa construction. Si elle reconnaît que le fait de recevoir le prix Créa’ Comm était une belle surprise, les fondations de Madame Claude se sont posées bien avant l'annonce des résultats : «Je me suis d'abord lancée dans cette idée et j'ai rentré mon dossier auprès de l’asbl par la suite. Cela a été une bonne surprise, mais je n'ai pas attendu les résultats pour obtenir les avals financiers. Le but de ce concours est de redynamiser le Centre-Ville et comme mon concept est nouveau, je pense qu'il a séduit le jury. De plus, que ce soit au niveau restauration ou artistique, il comporte une dimension très locale, car je souhaite collaborer avec des producteurs locaux, régionaux et belges en priorité. Il en sera de même pour le pôle artistique», explique-t-elle.

Un lieu bien à elle

Lorsqu'on lui demande d'où lui vient l'idée de nommer son bistrot cantine de la sorte, c'est dans le puits de sa personnalité multi-facettes que Nancy va chercher l'explication, elle aussi, très personnelle: «Claude est mon troisième prénom. Il est également androgyne, un terme qui me correspond bien. Madame Claude... C'est, à mon sens, élégant, désuet et un brin provoquant. C'est le lieu qui me ressemble et j'espère transmettre au public l'émotion qui caractérise ces murs. J'ai aussi cette destinée d'être une passerelle entre les gens. Je voudrais que ce lieu assume la même fonction entre les différents mondes qui vont s'y côtoyer. C'est, en résumé, un condensé des différentes phases de ma personnalité».

Emmeline Beirnaert - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale