Vie locale - Le camp militaire de Soignies fête ses dix ans

Ce camp est avant tout un travail de mémoire. Pour preuve, l’endroit du rassemblement. Le «Noir Facteur» était en effet le domaine de Jean Delhaye, ce grand résistant sonégien rescapé de Dachau. Sa veuve, Marie-José, met donc toujours l’endroit à disposition pour cette reconstitution. «Nous avions rencontré la famille avant la première édition», se souvient Michel Vlaemynck, organisateur. « Son épouse et ses enfants se sont montrés enthousiastes. D’ailleurs, ils sont présents, tout le week-end, à nos côtés. Nous rendons hommage à Jean Delhaye le dimanche matin lors d’une commémoration au cimetière de Soignies.»

Si, au début, il s’agissait simplement de monter quelques tentes et d’exposer des photos de scènes entre résistants et soldats américains, désormais, le convoi rassemble plus de 40 véhicules d’époque et une cinquantaine de tentes. «Sans oublier les 150 figurants! Nous exposons un large matériel militaire datant de la période 1940-45. Pour ce dixième anniversaire, deux chars et un véhicule amphibie devraient être de la partie. Une reconstitution d’une bataille est organisée dans le bois situé juste à côté. Chaque année de nombreux curieux et passionnés nous rejoignent.»

Car, il s’agit bien d’un travail de collectionneur. Ils viennent des quatre coins du pays pour ce camp. «Ce sont des privés, des associations ou encore des groupes qui nous font le plaisir de participer. Il y a un grand nombre de collectionneurs en Belgique. Nous voulons montrer ce à quoi ressemblait un camp militaire lors de la guerre.»

Encore et toujours un travail de mémoire pour les organisateurs. Ceux-ci demandent au traditionnel convoi de véhicules de s’arrêter devant des monuments rappelant les sacrifices de nombreux soldats et résistants en cette période douloureuse de notre Histoire. Le convoi opère une halte, notamment, à Graty, devant la stèle qui rend hommage à des soldats anglais disparus en 1940. Des soldats britanniques qui se sont battus face aux troupes allemandes à quelques kilomètres de là, à Casteau en… 1914. C’était l’autre guerre…

Du vendredi 29 septembre au dimanche 1er octobre à la rue du Viaduc à Soignies.

Massimo Di Emidio - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale