Vie locale - «La vie d’un ex-enfantdu juge? Pas un enfer»

Philippe, pourquoi avoir écrit ce livre?

Je voulais avant tout témoigner de mon expérience au sein de plusieurs institutions, dans la région de Charleroi. J’ai rencontré des personnes à qui j’ai parlé de mon vécu et elles m’ont dit que je devais raconter mon histoire.

Il y a deux ans, c’est une amie devenue directrice d’une institution par laquelle je suis passé qui m’a dit que j’étais prêt selon elle à coucher mon histoire sur papier. J’ai mis un an et demi à écrire le livre.

Vous avez séjourné longtemps en institution?

J’y suis entré à l’âge de six ans et j’en suis sorti quand j’avais vingt ans.

Quels souvenirs en conservez-vous?

Contrairement à l’image qu’on peut avoir d’un ex-enfant du juge, comme on dit, j’y ai passé de très bons moments. J’ai ressenti ça comme une expérience positive, avec des gens attentionnés autour de moi. Et je veux donc partager cette expérience avec les jeunes qui vivent la même situation que moi. J’ai d’ailleurs déjà été contacté par des écoles et des institutions afin de parler de mon parcours. C’était aussi le but en écrivant ce livre. Que mon histoire serve à quelque chose.

Quel sera votre message à l’égard de ces jeunes?

Je veux leur dire que même s’il y a des difficultés dans la vie, il faut s’accrocher, ne pas baisser les bras.

Le livre est en vente au prix de 12 €. Et par livre vendu, 1 € sera reversé au profit de la Maison des Eclaireurs de Jumet et un autre pour l’opération Viva for Life. Téléphone? 0499/11.68.18 ou via sa page Facebook Philippe Hennuy.

DG - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale