Vie locale - Maxime, prodige de la pâtisserie

Maxime est passionné de cuisine, comme son père, Dimitri, qui est dans la rstauration depuis près de 25 ans.

Maxime, ce très sympathique jeune homme, vient de fêter ses 20 ans le 13 août. Il nous raconte son parcours et de son métier avec passion : « J’ai doublé ma 3e année à Pie X de Châtelineau, j’avais 14 ans, et là je me suis remis en question. En fait depuis que je suis tout petit, j’admire mes parents qui travaillaient tous les deux dans l’Horeca. Ils avaient un restaurant à Soignies. Et donc, j’ai toujours très bien mangé et apprécié tous les mets les plus fins. À la maison papa racontait toujours les relations privilégiées qu’il entretenait avec ses clients et quand on en croisait un dans la rue, je voyais qu’il était fan de mon père !»

Il faut dire que Dimitri est certainement l’un des plus performants et des plus sympathiques maîtres d’hôtel que nous connaissons. «Nous sommes tellement gâtés que même mon frère, Jonathan, qui fait des études de médecine, cuisine super bien ! C’est un virus dans la famille.»

Et donc après toutes ces réflexions, il a recommencé sa 4e année à l’Institut Notre-Dame de Fleurus, section traiteur. «J’ai suivi le cycle complet jusqu’en 7e année clôturée en juin 2017 avec un premier prix de cuisine. Durant mes études, j’ai fait des stages dans d’excellentes maisons telles que «Le Délice du jour», «Le moulin Hideux» et j’étais au lancement du grand restaurant «Le Tribeca à Gerpinnes» en juin 2016. Depuis quatre ans, je travaillais comme extra chez le Traiteur Vray, et à la fin de mes études j’ai été engagé à temps plein. J’aime l’ambiance qui y règne et surtout tous les prestigieux événements que nous assurons. Ce qu’il y a de bien avec Daniel Vray c’est qu’il nous complimente souvent et nous montre les mails de satisfaction des clients, c’est valorisant.»

Évidemment cette Médaille d’or au Touquet a été une grande fierté pour lui.

«En fait, c’est ce que je préfère préparer, les desserts ! C’est fou tout ce que l’on peut faire avec un œuf et du sucre ! J’avais présenté des desserts autour de la pomme avec en base un sable breton, par-dessus une pomme confite aux noisettes, le tout surmonté d'un dôme en sucre fourré de lamelle de pomme façon Tatin. Accompagné d'une glace au cidre givré, d'une mousse fromage blanc et yuzu. Et une comptine de pomme au vinaigre de pomme et d'un caramel beurre salé.»

Son rêve est d’ouvrir son propre service traiteur dans quelques années pour pouvoir élaborer mes propres menus. «Pour le moment, dans mon poste actuel, je suis attaché aux apéritifs. Mais j’aimerais grimper dans l’équipe. »

Chrysline - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale