Vie locale - Aux claviers pour les 60 ans des Nuits de Septembre !

En ouverture de cette édition anniversaire, la Collégiale Saint-Denis accueille l’ensemble Clematis et son programme consacré à Johann Jacob Froberger. (6/9, 20h). Dans la même église, « Le miroir de la Musique » ressuscitera les chansons françaises et italiennes d’Arnold et Hugo de Lantins, 2 frères liégeois du XVe. (1/10, 15h)

A l’Église Saint-Jacques, la nouvelle production du Llibre Vermell de Montserrat (± 1399). Le chant a cappella de l’ensemble La Noeva sera complété d’interludes pour orgue, commandés par le festival au compositeur belge Sébastien Van Bellegem (9/9, 20h). À la Collégiale Saint-Barthélemy, le ténor Reinoud Van Mechelen explorera avec son ensemble A Nocte Temporis l’univers sensuel des cantates et suites pour clavecin de Clérambault (13/9, 20h). A la Collégiale Saint-Jean l'Évangéliste, découvrez le clavier de Leonardo da Vinci. Le père de La Joconde a imaginé un instrument ressemblant à un clavecin et sonnant comme une viole de gambe. Le pianiste polonais Sławomir Zubrzycki a reconstitué cette curiosité et en fera découvrir les sonorités dans des œuvres de Marais, Vivaldi, C.P.E. Bach et M. de Sainte-Colombe, parmi d’autres (26/9, 20h).

Les Nuits de Septembre célèbrent aussi le 450e anniversaire de Monteverdi avec une représentation à l’Opéra Royal de Wallonie de L’Orfeo, le 1er opéra, créé à Mantoue en 1607. Spécialiste mondial de ce répertoire, le chef argentin Leonardo García Alarcón dirigera, du clavecin, la Cappella Mediterranea et le Chœur de Chambre de Namur, qui fête ses 30 ans (17/9, 20h).

L’exploration des instruments à claviers se poursuivra à la Salle Académique de l'Université, avec le concert du grand pianofortiste italien Costantino Mastroprimiano, qui jouera quelques-unes des sonates révolutionnaires de Muzio Clementi. (16/9, 20h). Bruno Procopio, le spécialiste brésilien de Jean-Philippe Rameau, exécutera avec la violoniste Stéphanie-Marie Degant et la gambiste Romina Lischka l’intégrale des Pièces de clavecin en concerts (20/9, 20h). L’accordéoniste bruxellois Philippe Thuriot proposera sa version étrangement contemporaine des Variations Goldberg de Bach, qu’il a transcrites note pour note pour son instrument. Cette partition inspirera du reste la nouvelle création de Pierre Bartholomée, une commande des Nuits de Septembre à l’occasion des 80 ans du célèbre musicien belge (23/9, 20h).

Enfin, la 60e édition des Nuits de septembre se terminera en octobre par la représentation, à l’Opéra Royal de Wallonie, de Momo. Pour ce nouveau spectacle familial des Festivals de Wallonie, Patrick Leterme s’est inspiré du célèbre livre de Michael Ende (1973). Il livre une réflexion sur le temps qui passe et sur notre aptitude à écouter. Une critique aussi, tout en poésie, du capitalisme triomphaliste de ce début de XXIe siècle. (26 et 27/10, 19h).

https://www.lesfestivalsdewallonie.be

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale