Vie locale - La team « Running Geek» ? Qui se cache derrière cette communauté sportive ?

Jonathan Quique confie : «Les soirées à l’université ont laissé des traces sur la balance et, une fois mes études terminées, j’ai décidé de me reprendre en main. J’ai commencé par surveiller mon alimentation, j’ai fréquenté les salles de sport. Mais cela ne dure qu’un temps et je me suis très vite dirigé vers la course. Les premières semaines ont été difficiles, mais le virus du jogging s’est rapidement installé ! »

Lorsque Jonathan décide d’enfiler ses baskets, il ignore que ce sport va devenir une véritable passion et l’un de ses principaux sujets de conversation :« C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de créer ce blog. Parler de course avec un coureur, d’accord, mais avec un non-sportif, ça tourne vite court. J’avais envie de partager mes temps de course, mes expériences », explique Jonathan, qui ajoute à la qualité de ses écrits l’expérience de sa formation en communication. « Le semi- marathon de Nivelles a marqué le réel point de départ du site. L’auteur de la meilleure lettre de participation pouvait gagner son dossard et six mois de coaching en sport. J’ai donc expliqué qu’en cas de victoire, je partagerai ces entraînements sur mon nouveau blog.

En février 2015, il a été mis en ligne. A la base, j’écrivais seul, mais des amis m’ont spontanément rejoint dans cette aventure. Aujourd’hui, on compte 200 visiteurs journaliers ».

Le premier annuaire de Belgique

Derrière la création de cet annuaire, il y a une idée de service, car en joggeur désormais aguerri, Jonathan se rend compte que ce genre d’information manque cruellement sur la toile.

« Cela rend service tant aux organisateurs de courses qu’aux joggeurs. Il y a également un recensement des pistes d’athlétisme en préparation, ce qui existe déjà en Flandres, mais pas chez nous. On dépasse un peu l’aspect du simple blog pour tendre vers un site, mais tout comme le fait de mettre ses baskets, on devient vite accro ! ».

La team de la « Running geek » ne se réunit pas systématiquement à chaque sortie. Cependant, après un parcours, elle aime refaire la course autour du verre de l’amitié, à l’image d’une troisième mi- temps.

Un blog, plusieurs rôles

« Tout comme pour les autres sports, il y a des méthodes pour améliorer ses chronos, des techniques, de la stratégie,… On aime échanger après les courses, se donner des conseils. Pour les 20 km de Bruxelles, nous étions 35 à courir avec le maillot « Running Geek ». Prochainement, nous aimerions organiser des événements liés à la course à pied comme un beermile (Discipline américaine qui consiste à faire quatre fois un « à-fond », comprenez une bière et un tour de piste d’athlétisme ndlr)».

Nul doute que, si la Team à désormais rangé calottes et pulls de cercles étudiants, elle n’en reste pas moins une joyeuse bande de copains toujours prête à mêler sport et amusement.

Site ?

runninggeek.be

E.B - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale