Vie locale - «Se frayer les voies vers nos carrières»

L’exploitation industrielle de la pierre à Aywaille ne remonte pas au-delà des années 1830-1840. L’essor de cette industrie provoque des bouleversements dans nos paysages: collines éventrées, constructions de bâtiments industriels, impacts environnementaux…

Le nombre croissant d’exploitations va de pair avec la nécessité de pouvoir transporter les produits, bruts, finis, souvent très lourds. Des voies d’accès sont alors créées vers des sites pas toujours très accessibles. Nos anciens sites carriers conservent le souvenir de ces voies nouvelles imaginées par nos ingénieux aïeux. En plus de la voie d’eau, la voie ferrée a été développée: chemin de fer de l’État, réseau vicinal et privé et même lignes aériennes pour franchir nos vallées de l’Amblève ou de l’Ourthe.

Afin de vous faire profiter pleinement de son savoir, René Henry, cet historien local que vous retrouvez chaque semaine dans la rubrique «La petite gazette», vous convie à le rejoindre le vendredi 8 septembre à 19h30 dans les locaux de l’Administration communale d’Aywaille pour une conférence sur le sujet. Vu le succès de ses interventions, pour être certain de pouvoir assister à cette conférence, il est préférable de réserver sa place au 04 384 40 17.

Le samedi 9 et le dimanche 10, accès libre, de 10 à 17h, à l’exposition «Se frayer les voies, rapides et sécures, publiques ou privées, vers nos carrières»

Infos au 04 364 05 08, sur info@aywaille.be ou sur www.aywaille.be

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale