Vie locale - Un 2e roman pour la Liégeoise Hélène Delhamende

Une femme disparaît sans laisser de traces. Plusieurs années plus tard, une autre femme réapparaît et s’installe dans la maison d’en face. Diego est orphelin de mère et lorsqu’une fenêtre s’éclaire de l’autre côté du lac, il est naturellement intrigué par cet emménagement mystérieux.

Quelle est cette femme qui, soudain, réside sur l’autre rive? Pour le savoir, il s’immisce doucement dans cette étrange maison et y découvre une propriété singulière, un jardin merveilleux, et Amalia. Fascinante, extraordinaire, elle lui offre l’image d’une femme facile à aimer et, en même temps, celle d’une mère parfaite.

Comment faire son deuil lorsqu’il n’y a pas de corps? La mort, sans cadavre, reste une énigme. Parallèlement, la maison des autres peut vite devenir une obsession, surtout pour celui qui déborde d’imagination… Liégeoise, âgée de trente-six ans, Hélène Delhamende, signe ici son deuxième roman, après «Ma mère… quand ça l’arrange» (éditions Jourdan/La Boîte à Pandore). Passionnée par la question criminelle, la psychiatrie et les enquêtes mystérieuses, elle a été plusieurs fois primée pour ses récits et nouvelles dont, à deux reprises, le prestigieux prix Richelieu-Simenon.

Une nouvelle fois, avec «La Maison de l’autre côté du lac », l’auteure nous invite à plonger dans son écriture. Un suspense émotionnel, proche du thriller psychologique. Elle nous entraîne dans un univers où se mêlent le plausible et l’invraisemblable. Alors, souvent, l’histoire semble fantastique. Mais c’est toujours un fantastique redoutable, car on le pressent «possible».

L’ouvrage est disponible au prix de 19 euros sur commande via Edilivres.com/librairie (onglet Roman policier/suspense) ou directement chez l’auteure: facebook.com/

mamerequandcalarrange

et sera bientôt disponible en librairie.

B.L. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale