Vie locale - Fiestas du Rock: le rock en toute convivialité

Côté affiche, le festival reste égal à lui-même, alliant qualité, exigence mais aussi éclectisme et découverte. Avec une priorité clairement donnée aux groupes locaux et régionaux, confirmés ou non. L’accès au festival est cette année encore totalement gratuit, et les prix des consommations demeurent hyperdémocratiques!

Vendredi: Talisco en tête d’affiche

C’est le single ultra-efficace Your Wish et son album Run qui l’ont révélé au grand public en 2013. Depuis, Talisco s’est offert 3 années en Californie. Une immersion particulièrement créative, comme en témoigne le nouvel album, Capitol Vision alliant l’énergie brute de l’indie Pop au souffle puissant de l’électro.

Les Liégeois de Khohd ouvrent le bal avec un Rock aux accents psychédéliques, avant de laisser la place à Jane Doe and the Black Bourgeoises et à son Rock Pop vintage. Puis ce sera au tour des Suffocating Minds, un son New Wave Electro aux saveurs 80’s.

La fin de soirée sera placée sous le signe du Rock pur et dur, avec les concerts de Z-Band et d’ASupernaut.

Samedi: Konoba et Dario Mars and the Guillotines…

La tête d’affiche revient à Konoba. Ce projet belge s’est fait connaître fin 2016, avec le succès de son titre On Our Knees, plébiscité sur Youtube. Son 1er album, Smoke & Mirrors, sorti cette année, transforme l’essai. Un public qui sera d’ailleurs déjà bien chauffé, après le passage de Dario Mars and the Guillotines: entre brûlots stoogiens hallucinés et atmosphères cinémato-graphiques, ils promettent de nous emporter de gré ou de force dans un dangereux trip cosmique…

C’est à 2 jeunes formations qu’échoit l’honneur d’ouvrir les hostilités dès 14h: Digital Donkeys, mêlant hip-hop rythmé et mélodies pop, et Dust on Fire, qui oscille sans complexe entre blues-jazz calme et rock enflammé. S’ensuivent les prestations de Snatch, qui refuse de choisir entre Heavy Rock et Groove, des ovnis de The Father, The Son and The Holy Simon, une trinité Rock venue de Dendermonde et pas biblique du tout, et enfin de Von Dead, nouveau projet rock puissant et cinématographique, né sur les cendres de Von Durden.

À l’autre bout de la soirée, 2 concerts atypiques: les Français de No Money Kids, ou quand le blues rugueux rencontre l’électro chic; et les Ostendais de The Glücks, les exorcistes du Garage Rock…

Et le dimanche: Fiesta des Gosses!

On ne change pas une tradition, surtout quand elle marche! Cette année encore, il y aura une Fiesta des Gosses, le dimanche dès 14h, avec le concert-spectacle des Chilly Pom Pom Pee, La Fabuleuse et Authentique Histoire du Rock racontée aux Enfants. De quoi transmettre à nos têtes blondes la passion du Rock, et pourquoi pas, assurer au festival un public pour demain…

Tout le programme sur: www.fiestasdurock.be!

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale