Vie locale - Les Ardentes en plein air

Un festival résolument tourné vers «l’extérieur» qui, cette année, bénéficiera de nombreuses nouveautés: le site s’élargit, les trois scènes sont en «outdoor» et une convention se greffe à l’événement, le «Wallifornia Musictech».

11 ans, déjà, que les Ardentes rythment le début de l’été sur le site de Coronmeuse. Et en 11 années, le festival a fortement évolué, c’est le moins que l’on puisse dire. Le dernier gros changement en date fut, à coup sûr, celui qui a (re)défini l’identité des Ardentes, en 2015. «Pour nous, il s’agit en quelque sorte de la troisième édition du festival, confie Gaëtan Servais, co-organisateur des Ardentes avec Fabrice Lamproye. En 2015, en effet, on voulait réaliser un gros coup à ce moment où nous voulions nous réorienter vers les musiques «urbaines». Ce qui fut fait avec la venue de Kendrick Lamar (qui est désormais l’une des plus grandes stars internationales du genre). Ce fut une grosse claque, et cela nous a confortés dans notre idée de devenir la référence, en Belgique, du hip-hop et des musiques urbaines.»

Aujourd’hui, les Ardentes se sont clairement positionnées nº1 en la matière. «Et on le sent quand nous sommes en contact avec les agents des rappeurs US qui savent désormais que là où devront se produire leurs artistes en Belgique, ce sera chez nous.»

Les organisateurs ont donc investi encore plus dans l’affiche du festival avec les venues de stars du hip-hop mais pas seulement. On citera notamment les venues de Placebo, Sean Paul, DJ Snake, Booba, Julien Doré, Mac Miller, pour les noms les plus percutants. Des artistes qui, à coup sûr, vont «casser la baraque».

Evolution, donc. Avec plusieurs changements. Et celle qui marquera le plus les festivaliers, c’est le fait que désormais, toutes les scènes se trouveront à l’extérieur (voir ci-dessous). «On n’aura plus à se poser la question de savoir comment enfin obtenir un meilleur son dans le HF6!»

«La sortie de deux scènes, reprend Fabrice Lamproye, cela permettra surtout un meilleur confort d’écoute et que le site soit plus aéré.»

Le Wallifornia Park, zone créative et branchée qui a connu un grand succès l’an dernier, sera quant à lui agrandi. Comme la Route des Saveurs, qui prendra encore plus d’importance.

Par contre, agrandissement du site oblige, il y aura moins de places de parking. L’occasion pour les Ardentes de motiver encore plus l’usage des transports en commun. «Le partenariat avec le TEC est renouvelé et nous pourrons à nouveau proposer des navettes gratuites de et vers le site du festival», indique Gaëtan Servais.

Et, nouveauté, en plus des trains réguliers, les Ardentes et la SNCB prévoient un «Party Train» (avec un DJ) la nuit du samedi 8 au dimanche 9 juillet. Il partira de la gare des Guillemins et s’arrêtera à Waremme, Louvain, Bruxelles-Nord et Bruxelles-Midi. Pour profiter de celui-ci, n’oubliez pas de vous inscrire sur www.lesardentes.be!

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale