Vie locale - Les nouvelles technologies au service de la prévention contre les cambriolages

Si le grand public en connaît les grandes lignes, il faut se méfier des gadgets vendus à bas prix. Ils sont généralement peu efficaces, en la matière, il vaut mieux faire appel à un spécialiste, tout en ayant travaillé sur la prévention en amont.

Des petites caméras de surveillance à partir de 150 € sont vendues en grandes surfaces, mais leur efficacité est toute relative. Même pour des systèmes plus compliqués, l’installation mécanique n’est généralement pas insurmontable. C’est tout le travail de programmation qui demande un véritable savoir-faire. Pour avoir un système fiable, il faut aussi y mettre le prix. Ceux-ci ont fortement diminué ces dernières années. Pour un système de base très fonctionnel, il faut compter de 1000 à 1500 € pour une maison moyenne. Les systèmes plus sophistiqués coûtent entre 2000 et 2500 €. Il faut éviter à tout prix les gadgets et faire appel à des spécialistes pour éviter toutes mauvaises surprises.

Détecteurs d’intrusion et vidéo-surveillance

Les caméras de surveillance sont devenues incontournables pour protéger votre habitation ou votre entreprise. Il en existe de multiples modèles avec des fonctionnalités différentes: de la simple surveillance jusqu’à un déclenchement d’une alarme, reliée ou non à une centrale. Les détecteurs d’intrusion peuvent être placés sur différents supports comme les portes, les fenêtres (détecteur bris de verre et détecteur d’ouverture) ou les portiques. Ils détecteront immédiatement tout mouvement anormal. Ils fonctionnent généralement avec des rayons infrarouges qui détectent le déplacement de chaleur. Lorsqu’une personne passe à proximité d’un capteur infrarouge, l’information est envoyée à la centrale d’alarme.

Caméras à reconnaissance faciale

Le dernier cri en matière de protection, ce sont les caméras à reconnaissance faciale. Le contrôle d’accès d’une maison peut également se faire via une empreinte digitale ou encore par reconnaissance vocale. Le système de reconnaissance faciale via une caméra a cependant le vent en poupe. Celui-ci s’installe via une caméra avec ou sans fil. Selon un spécialiste, les systèmes les plus efficaces fonctionnent avec des fils. Au même titre que le câblage électrique, il n’est pas très compliqué de prévoir des fils supplémentaires pour installer un système de protection dès le départ dans un projet de construction. C’est la solution la moins onéreuse et la plus efficace.

La prévention contre les cambriolages repose quant à elle sur trois axes: l’organisation, l’architecture et l’électronique. Pour être le plus efficace possible, il faut combiner les trois en proportion avec le risque à assumer.

Le marquage des objets

Cela peut se faire à l’aide d’un poinçon, un objet clairement marqué deviendra inintéressant pour un cambrioleur. S’il n’est pas possible de marquer un objet au poinçon, cela peut se faire avec un marqueur à encre invisible. Les objets difficiles à marquer (bijoux, montres…) seront photographiés (les biens culturels, les œuvres d’art…). Si ces mesures ne préviennent pas le vol, elles augmentent néanmoins les chances «raisonnables» de les récupérer.

L’organisation

Elle repose sur un ensemble de bonnes habitudes à prendre, déjà détaillées dans l’article consacré aux conseils de la police. On peut également y ajouter l’inattention. Si vous disposez de systèmes de sécurité électronique, de portes anti-effractions, de vitrages anti-intrusions… il ne faut pas oublier de fermer vos portes, même pour un bref instant, vos fenêtres pendant la nuit ou de brancher votre système d’alarme. L’inattention, c’est la première porte ouverte aux cambriolages.

Les systèmes mécaniques

Ils visent surtout à protéger vos points d’entrée comme les portes et les fenêtres: une serrure sophistiquée, un cylindre, une clé de sécurité, une porte-blindée, une rosace, un entrebâilleur, un verrou d’appoint, des goujons… Il existe également un vitrage renforcé qui protège contre le vandalisme (il doit résister aux jets d’objets) ou aux tentatives d’effraction. Dans ce cas, le vitrage doit pouvoir résister à des coups de masse et empêcher le passage d’un homme.

Un éclairage extérieur efficace

Des études ont démontré l’efficacité et l’effet dissuasif de la lumière sur le comportement d’un cambrioleur. Dans le noir, il est à l’abri des regards. Des allées ou des extérieurs bien éclairés le dissuadent d’agir. Vous pouvez installer des lumières qui se déclenchent automatiquement lors du moindre mouvement, le brusque déclenchement de lumières le fera fuir dans la majorité des cas.

Une alarme

L’alarme n’empêchera pas physiquement une intrusion, mais d’après les avis des experts, elles ont un effet dissuasif sur les voleurs potentiels. Dans 95% des cas, les voleurs s’enfuient après le déclenchement d’une sirène et n’ont en général pas le temps d’accomplir leur méfait. Ces alarmes peuvent être reliées à un système central d’alerte.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale