Vie locale - Six tronçons refaits pour le passage du Tour

Le passage du Tour de France en région verviétoise, la plupart des riverains s’en réjouissent certainement, mais le Service Public de Wallonie (SPW) peut-être un peu moins. En effet, quelques mois avant le passage des coureurs, Amaury Sport Organisation (ASO), la société organisatrice du Tour, reconnaît le parcours et évalue la pratiquabilité des routes et l’arrondissement verviétois n’a pas dérogé à la règle.

Voici quelques semaines, il a été signifié au Service Public de Wallonie ainsi qu’à la commune de Verviers que certaines routes seraient à refaire avant que la caravane publicitaire, les coureurs et le long cortège de véhicule qui les suit ne passent. «Il faut avant tout savoir que les travaux que nous devons effectuer sur les tronçons en question étaient dans les cartons depuis quelque temps déjà, précise d’emblée Laurence Zanchetta, porte-parole du SPW. Afin d’avoir de belles routes pour le passage du Tour, on a donc donné un petit coup d’accélérateur à ces projets».

Pour 580.000 euros à Herve

Passons donc dans l’ordre de passage, les routes qui seront à refaire. Le dimanche 2 juillet, venant de Dusseldorf, les coureurs du Tour de France entreront en Belgique via la nationale B264, se transformant en N3 au passage de la frontière sur la commune de La Calamine. Le premier chantier à faire se situe à cet endroit. «Des petites réparations de pavages doivent être faites dans le centre de La Calamine à hauteur des arrêts de bus», précise Philippe Elsen, directeur du SPW Verviers.

Sur la même nationale, entre le nouveau rond-point de la rue Cavalier Fonck et le rond-point des vaches à Battice, on devra également effectuer certains travaux. «Il n’est pas en bon état. Le SPW procédera au raclage de la route et à la pose d’une nouvelle couche de tarmac», nous rapportait voici quelques semaines le bourgmestre de Thimister-Clermont. De plus, les dernières couches de tarmac et le marquage au sol doivent également être posés au niveau du rond-point Cavalier Fonck.

Sur la N3 toujours mais du côté de Herve maintenant, on devra également procéder à des petites réparations pour un coût de 80.000 euros entre l’ancienne gare et Outre-Cour, au niveau de la bifurcation vers la N621. Les travaux se poursuivront également sur le N621 entre Outre-Cour donc et Soumagne-Bas.

«Là-bas, c’est tout le revêtement de la route qui doit être refait. Le coût des travaux est estimé à 500.000 euros», indique la porte-parole.

Les coureurs quitteront ensuite l’arrondissement verviétois pour l’arrivée sur le quai des Ardennes à Liège.

Nouveau revêtement à Tiège

Le lendemain, c’est au départ de Verviers, comme déjà longuement annoncé, que les coureurs s’élanceront. Ils parcourront d’abord, en cortège, 5 kilomètres dans les rues verviétoises avant de se lancer dans la course proprement dite.

Une seule route communale est à revoir, la rue de la Concorde. «Nous allons donc procéder au raclage du tarmac en surface et ensuite à la pose d’une nouvelle couche de tarmac pour que ce soit en excellent état pour le passage des cyclistes», nous disait Asan Haydin, échevin des Travaux. Une dépense prévue au budget.

Le dernier tronçon à refaire sera la N640 entre Tiège et Sart.

«Comme pour la N621, tout le revêtement sera à refaire. Le coût est ici estimé à 700.000 euros», rapporte Laurence Zanchetta. Tous ces chantiers devraient, a priori, se tenir durant le mois de mai.

Les routes verviétoises devraient donc être dans un parfait état lorsque les coureurs l’emprunteront. Un état impeccable dont les automobilistes régionaux profiteront, eux, durant les prochaines années.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale