Vie locale - Une cabane dans les arbres

Pour réaliser leurs rêves d’enfants nichés au creux des arbres, certains n’hésitent pas à construire ou faire construire la cabane de leurs rêves, en haut d’un arbre, au fond de leur jardin. Voilà un chouette moyen pour décompresser. Au cœur des arbres, vous vous imaginez déjà en train de lire un livre, confortablement installé, bercé par le chant des oiseaux et le bruissement du vent dans les feuilles.

Quelle cabane choisir ? Il y en a évidemment pour tous les budgets. Cela va de la simple cabane d’observation (que l’on peut réaliser soi-même si l’on est un peu bricoleur) à un modèle de luxe avec chauffage et électricité.

Les cabanes dans les arbres ont du succès mais pour remplir leur mission écologique, encore faut-il que la nature soit respectée. Pour ça, quand les cabanes perchées sont bien réalisées, aucune branche ne doit être coupée. L’arbre ne doit en aucun cas être blessé.

Pour une réalisation dans les règles de l’art, il faudra disposer d’un arbre porteur en bonne santé et robuste (ou deux arbres entre lesquels la cabane viendra se poser). L’arbre ne sera de préférence pas trop jeune car il serait compliqué d’anticiper la croissance de ses branches et leur imbrication dans la cabane. Les essences recommandées sont notamment les chênes, les frênes, les tilleuls, les platanes, les marronniers, les châtaigniers, les épicéas, les sapins et les érables. On évitera en revanche les arbres au bois cassant comme les noyers, les cerisiers ou les peupliers.

Quid des fondations ? C’est évidemment fonction du poids. Si le projet est lourd, un pilotis permettra de décharger le végétal. Cette solution est également conseillée pour prendre un peu de hauteur lorsqu’on n’a pas d’arbre à disposition dans son jardin.

La cabane perchée prendra de préférence place sur les premières branches robustes de l’arbre. L’idéal est de serrer des colliers métalliques autour des branches (avec un joint souple au-dessous) servant d’appuis pour les fixations des planches pour ne pas blesser l'écorce. Par contre, la technique utilisant des vis ou des clous est vivement déconseillée car elle crée de multiples traumatismes à l'arbre.

Côté prix, pour une réalisation professionnelle sur mesure, comptez en moyenne entre 10.000 et 20.000 euros selon les dimensions et finitions.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale