Vie locale - Gares de Bertrix et Gouvy: le ministre Bellot clarifie

Peu de temps après son entrée en fonction, le ministre Bellot avait déclaré qu'il n'envisageait aucune fermeture de points d'arrêt ou de gares d'ici 2020. Mais est-ce que cette disposition concernait également Bertrix et Gouvy, dont la fermeture complète des guichets avait été entérinée fin mai 2015 ? En effet, Bertrix et Gouvy, tout comme Vielsalm, faisaient partie d'un important plan de restructuration concernant 33 guichets. Si Vielsalm avait effectivement fermé le 1er octobre 2015, Bertrix et Gouvy sont, pour leur part, restés ouverts.

Malgré plusieurs interpellations, l'avenir réservé à ces deux gares demeurait flou. Raison pour laquelle Jonathan Martin, vice-président exécutif de DéFI, a récemment interpellé le ministre François Bellot, qui vient tout juste de communiquer sa réponse.

«Chaque année, la SNCB réévalue la situation: volume des ventes, ouverture des guichets, etc. Les guichets de Gouvy et Bertrix n’ont pas encore été fermés parce que la SNCB et Infrabel effectuent encore des opérations et assurent des activités de vente», explique en substance le ministre Bellot à Jonathan Martin. «Une réponse qui me soulage, mais qui appelle à la prudence», commente celui-ci.

En sursis

«Si le sursis accordé à Bertrix et Bouvy constitue clairement un soulagement, on ne peut s'empêcher de regretter l'abandon de Vielsalm. L'enjeu, maintenant, c'est 2020 ! Il va falloir se montrer particulièrement vigilant afin d'éviter que la province de Luxembourg ne se retrouve, à terme, avec seulement 3 gares (Arlon, Libramont et Marloie). Et la situation pourrait encore être pire si un choix devait s'opérer entre Marloie et la gare namuroise de Jemelle, très proches l'une de l'autre. N'oublions pas non plus que Marbehan et Virton, avec leurs horaires réduits, sont aussi sur la sellette», met-il en garde.

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale