Vie locale - Deux nouveautés au festival des arts de Herve

Comme d’habitude depuis bon nombre d’années, la ville de Herve est noire de monde le temps d’un week-end à la fin du mois d’août lors de son festival des arts de la «Rue du Bocage». L’occasion pour petits et grands de découvrir ces arts de la rue durant deux jours. Ce sera déjà la 22e édition cette année. Et la Scène du Bocage de Herve, organisatrice de l’événement, va apporter deux nouveautés majeures au festival en plus des 25 compagnies belges et internationales et des dix espaces scéniques déjà en place.

Premièrement, la dénomination du festival va changer pour faire place à un «festival des Arts de la Rue». «Nous voulons vraiment coller à la réalité de notre programmation», explique Danielle Simon, responsable communication du festival. «Les années précédentes, il y avait déjà pas mal d’autres choses que le théâtre. Je pense notamment aux arts visuels et graphiques. La nouvelle dénomination du festival n’en est que plus logique. Au niveau musical, les artistes de rue seront très bien représentés cette année. Les arts du cirque, les arts visuels et graphiques auront également une place importante. On correspond mieux à la réalité du festival et on veut vraiment développer tous ces aspects dans le futur.»

Rue pour les enfants

Si les organisateurs souhaitent développer les arts graphiques et visuels, c’est parce que le jeune public a largement sa place lors de ce festival des arts de la rue. On en vient ainsi à la deuxième nouveauté de cette 22e édition. Une rue entière, la «rue des enfants», sera particulièrement adaptée au jeune public qui pourra rire, s’émouvoir, jouer, créer ou encore apprendre une multitude de choses. «Nous voulions tout particulièrement mettre les enfants en avant», dit Danielle Simon. «On va réfléchir à une appellation plus originale que la rue des enfants dans un avenir proche. Le jeune public pourra profiter de spectacles de marionnettes, d’ateliers de création et de coloriage… Il va pouvoir s’adonner à tout ce qui concerne l’art éphémère et nous nous en réjouissons.»

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale