Vie locale - Campagne de sensibilisation au cancer colorectal dans 5 hôpitaux

À Verviers, le stand de sensibilisation et dépistage fera une halte le 16 mai au CHR Verviers East Belgium et à la Clinique Ste Elisabeth.

Concrètement, un stand se trouvera dans le hall d’entrée de chaque site participant afin de sensibiliser le public au risque du cancer du côlon et de proposer gratuitement le nouveau test de dépistage à la population cible, soit les personnes de 50 à 74 ans. Au total, plus de 5.000 tests seront distribués dans les différents hôpitaux.

Les 9 et 10 mai le stand sera à la Clinique Saint-Joseph (Liège), de 9 à 17 heures. 11 mai, rendez-vous à la Clinique de l’Espérance (Montegnée) et à la Clinique Reine Astrid (Malmedy), de 9 à 17 heures. Le 12 mai, la sensibilisation se fera à la Clinique Notre-Dame (Hermalle), de 9 à 17 heures. Le 16 mai la campagne de sensibilisation et de dépistage s’arrête à Verviers, à la Clinique Sainte-Elisabeth (Heusy) et au CHR Verviers East Belgium. Le 17 mai, rendez-vous à la Clinique Notre-Dame Waremme tandis que le 18 mai la campagne se clôturera avec la présence d’un stand à la Clinique Saint-Joseph (Saint-Vith) et à l’Hôpital St. Nicolas (Eupen).

Le cancer colorectal est la deuxième cause de décès par cancer en Belgique. Il touche 1 personne sur 25 et cause 4.000 décès par an dans notre pays. Plus de 8.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Le cancer colorectal est généralement précédé de l’apparition de lésions bénignes appelées polypes. Le dépistage permet soit de repérer les polypes (ensuite enlevés chirurgicalement), soit de détecter le cancer à un stade précoce. Les chances de guérison varient fortement selon le moment du diagnostic : 50% en moyenne ; 90% pour un cancer débutant (stade 1) ; moins de 10% pour un cancer avec métastases (stade 4).

-25% de mortalité grâce au test

Durant cette campagne sera distribué le nouveau test (immunologique) utilisé en Wallonie par le CCR (Centre communautaire de référence pour le dépistage des cancers). On a pu observer une baisse de la mortalité par cancer colorectal de 25% au sein de la population qui réalise le test. Le test immunologique, semblable à un bâton de mascara, est nettement plus pratique et fiable que l’ancien test Hemoccult (un seul prélèvement de selles suffit désormais). Après l’avoir réalisé, le patient envoie le test dans son enveloppe au CCR par la poste. Les résultats seront communiqués à son médecin généraliste dans les quinze jours.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale